A partir du 1er janvier 2018, le verre sera collecté via des bornes d’apport volontaire

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin (CALL) a lancé fin 2016 un programme d’amélioration et d’optimisation de son service de collecte et de gestion des déchets : « Je trie, nous trions, naturellement ! ».

Ce programme de modernisation mis en place par la CALL et son prestataire le Groupe Nicollin, entend répondre aux défis d’aujourd’hui : préserver au maximum les ressources naturelles en développant le recyclage et la valorisation des déchets, maîtriser le budget « déchets » de la collectivité. C’est aussi offrir aux habitants la meilleure qualité de service possible, au meilleur coût.
D’un point de vue réglementaire, c’est aussi pour atteindre un taux de recyclage de 65 % en 2025, conformément à l’article 70 de la Loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

C’est également une manière d’encourager l’activité et l’emploi local. Le tri, le recyclage et la valorisation des déchets sont des activités créatrices d’emploi sur le territoire. Des acteurs majeurs de la filière « collecte et valorisation » des déchets ménagers et assimilés sont présents sur le territoire dont Paprec à Harnes pour le tri et la valorisation des papiers cartons, des plastiques et des métaux, OI Manufacturing à Wingles pour la valorisation du verre, le groupe Nicollin à Avion…

 

A partir du 1er janvier 2018, le verre ne sera plus collecté en porte à porte mais via des bornes d’apport volontaire.

L’une des évolutions majeures du programme d’amélioration et d’optimisation du service de collecte et de gestion des déchets pour l’agglomération de Lens-Liévin est la mise en oeuvre de la collecte par apport volontaire du verre avec l’installation de plus de 500 bornes prévues à cet effet.

En 2017, plus de 200 bornes d’apport volontaire aériennes supplémentaires ont été installées sur le territoire pour la collecte du verre, portant ainsi le parc total à plus de 500 bornes, sur la base d’une borne pour environ 500 habitants.

C’est la poursuite d’un mouvement citoyen bien engagé : les habitants apportent de plus en plus leurs emballages en verre (bouteilles, bocaux et contenants en verre) à la borne la plus proche de chez eux plutôt que d’attendre le jour de collecte en porte-à-porte.

A partir de 2018, chaque habitant aura forcément une borne proche de chez lui.Un plan de situation des bornes d’apport volontaire est en cours de distribution dans chaque foyer des 36 communes de la CALL, Il sera également accessible depuis le site web dédié : https://dechets-info-services.agglo-lenslievin.fr/