Le FCCR : Une aide pour les communes rurales

Mis en place par la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin en 2000, le dispositif Fonds de Concours aux Communes Rurales (FCCR) a, depuis, financé 249 projets (hors 2018).

Cette aide vise à aider financièrement les communes rurales de la CALL dans le cadre de leurs projets. Comparativement aux communes urbaines de plus grande taille, compte-tenu de leurs faibles capacités d’investissement et de leur inéligibilité aux dispositifs dédiés aux secteurs urbains, les communes bénéficiaires répondent aux critères (non-cumulatifs) suivant : hors périmètre Politique Ville, inférieur à 2000 habitants ou configuration villageoise (rupture avec la nébuleuse urbaine, commune non minière, localisation collines de l’Artois ou Nord Lensois). Au total sur le territoire de Lens-Liévin, cela représente 13 communes : Ablain-St-Nazaire, Acheville, Aix-Noulette, Bénifontaine, Bouvigny-Boyeffles, Carency, Estevelles, Givenchy-en-Gohelle, Gouy-Servins, Servins, Souchez, Villers-au-Bois et Vimy.

Le FCCR, pour quoi ?

Le FCCR est une dotation de 22900€ par an pour chaque commune intégrée au dispositif. Cumulable sur 3 exercices budgétaires maximum, cette attribution permet le financement des réalisations d’équipement de compétence communale (hors voiries).

Exemple à Givenchy-en-Gohelle, où Pierre Sénéchal, maire du village, a accueilli Sylvain Robert, président de la CALL, le 6 juin dernier, pour une visite de la médiathèque, que ce FCCR a permis de financer. « Nous avons cumulé les fonds sur 3 ans, ce qui nous a permis d’investir près de 69000€ dans la construction de cette médiathèque aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale), explique le maire de Givenchy-en-Gohelle. Nous avons aussi obtenu des financements de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), de la Région, du département ou d’Euralens pour un investissement total de 1,6 millions d’euros ».

Margot, responsable de la médiathèque, et Pierre Sénéchal, maire de Givenchy, ont accompagné Sylvain Robert (au centre) dans la visite de la médiathèque.

Sylvain Robert a ensuite poursuivi sa visite se rendant dans le village de Dominique Robillard, Ablain-saint-Nazaire. Dans ce village de 1800 habitants, le FCCR a aidé à la création d’un city-stade ou encore à la rénovation de l’Église. « Pour le city-stade, nous avons cumulé 2 années des fonds de concours, explique Dominique Robillard. Il est aussi un héritage de l’Euro 2016, nous avons donc obtenu un financement de la part de l’UEFA. » (Pour rappel, l’Euro 2016 laisse encore sa trace sur le territoire puisqu’il a donné la possibilité de construire 19 city-stades et plusieurs tribunes de stades.). L’Église a, quant à elle, été rénovée. Peintures, vitraux, chauffages ou charpente, le FCCR a justifié ces rénovations en plusieurs étapes. « Je sais toute l’attention que porte la CALL à nos communes rurales. C’est une petite somme pour de grandes villes mais pour des petites communes comme les nôtres, cette subvention est toujours attendue et appréciée« , annonce le maire d’Ablain.

Le city-stade et l’Église Saint-Nazaire d’Ablain ont bénéficié du FCCR.

La réaction de Sylvain Robert

« Les résultats sont intéressants. On voit que le dispositif répond aux attentes des communes et de leurs habitants. On l’a vu à Givenchy, Ablain ou encore à Gouy-Servins, les communes souhaitent cumuler plusieurs années pour avoir un apport plus conséquent sur des projets fédérateurs. Quand on voit les édifices créés et rénovés grâce à ces fonds,  c’est une mission réussie pour l’Agglomération dans son accompagnement des communes rurales. »