CRÉER, IMPLANTER, REPRENDRE, CÉDER UNE ENTREPRISE

ECO-ENTREPRISES / DÉVELOPPEMENT DURABLE

UNE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE D’ÉCO-ENTREPRISES

Le paysage de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin a longtemps souffert d’une activité industrielle outrancière. Tirant des leçons du passé et soucieuse de protéger l’environnement, les élus de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin ont décidé de créer une filière d’excellence dédiée aux éco-industries. Ainsi, l’option de favoriser l’implantation d’entreprises innovantes travaillant dans le domaine des énergies renouvelables et de l’éco-conception (recherche, fabrication d’éco matériaux) a été retenue.

LA BASE 11/19, PÔLE DE RÉFÉRENCE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

La Base 11/19, c’est 110 hectares de terrils, d’anciens bâtiments d’exploitation minière et de cavaliers de mines. Ce site est aujourd’hui un fleuron du patrimoine minier régional, le Nord–Pas-de-Calais ne comptant plus que trois sites complets. Deux éléments majeurs (la tour et le chevalet métallique) figurent à l’Inventaire des Monuments Historiques depuis 1992 et sont classés aux Monuments Historiques depuis septembre 2009. Il comprend également les terrils du 11/19, réputés les plus hauts d’Europe (186 m).

Ce patrimoine minier récent est empreint d’une grande force évocatrice, liée à la taille des lieux, à la force des volumes et des matériaux, à sa position dominante sur le «plat pays» et à son rayonnement physique sur les villes alentour. Voué à la destruction suite à l’arrêt de l’exploitation en 1986, il a été sauvé par la mobilisation de la municipalité loossoise et de quelques pionniers. Depuis, la Base 11/19 est devenue l’un des Grands Projets d’Agglomération de la CALL (2000) en tant que Pôle de référence du développement durable (2002).

LA BASE 11/19, UN LIEU DE DÉMONSTRATION

Emblématique du passé et lieu de mémoire, la Base 11/19 montre également le chemin du futur avec des activités à forte valeur ajoutée et désormais fédératrices : écoconstruction, énergies renouvelables, écomatériaux… Elle résume à elle seule la trajectoire du territoire : de la mine au développement durable. Montrant que, malgré de lourdes séquelles, le mouvement précédemment engagé n’était pas irréversible.

Hormis les terrils, le site est une propriété de l’agglo de Lens-Liévin qui teste, par le biais de son développement, le principe d’une zone d’activité dédiée. Choisir le développement durable comme concept fédérateur de l’ensemble des projets qu’accueille la Base 11/19 est un choix courageux de l’intercommunalité. Elle est aidée en cela par l’implication forte des financeurs, en particulier le Conseil Régional Nord – Pas de Calais, l’Etat et les fonds européens.

Expert en « éco-technologies », le centre de Création et de Développement des Éco-Entreprises (Cd2e) concentre sur la Base 11/19 à Loos-en-Gohelle de nombreux savoir-faire liés à l’efficacité énergétique dans les bâtiments. Le Cd2e est pionnier dans la mise en œuvre de projets innovants. Le développement qu’il connaît depuis quelques années lui confère une position de leader à l’échelle nationale. Ses missions sont multiples : informer en mettant à la disposition des professionnels et des particuliers des bases de données ; coordonner dans l’euro-région l’ingénierie de formation à l’efficacité énergétique, aux éco-matériaux et à la qualité sanitaire dans le bâtiment ; animer des échanges entre les professionnels ; accompagner les mutations en capitalisant les retours d’expériences ; développer l’attractivité régionale.

Toutes les infos sur cd2e.com

SANTÉ, SPORT & BIEN-ÊTRE

VIVALLEY, LE CLUSTER RÉGIONAL SPORT, SANTÉ ET BIEN-ETRE

Dans le sillage de l’ouverture du Louvre-Lens et de la dynamique territoriale Euralens qui l’a accompagnée, la communauté d’Agglomération de Lens-Liévin a mis au cœur de sa stratégie de renouveau le développement de clusters et de pôles d’excellence économique. Le pôle Vivalley y trouve toute sa place, aux côtés de la Louvre Lens Vallée, du pôle Développement Développement Durable ou de la Destination touristique « Autour du Louvre-Lens ».

Vivalley structure un cluster régional d’excellence dans le domaine du sport ­santé – bien-être, afin de renforcer le dynamisme économique des territoires. Il s’agira de s’adosser notamment sur les équipements d’excellence existants sur le territoire de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin pour développer une technopole du sport qui associera les entreprises, la formation, la recherche et les sportifs.

Plus d’infos vivalley.fr

NUMÉRIQUE CRÉATIF & CULTUREL

LE PÔLE NUMÉRIQUE CULTUREL – LOUVRE LENS VALLÉE

L’économie du numérique culturel fait partie de ces secteurs d’activités qui n’auraient pu émerger sur le territoire sans l’arrivée du Louvre-Lens : médiation numérique, e-éduction, livre numérique, numérisation et sécurité des œuvres d’art, e-tourisme. À deux pas du musée, le cluster permet de transformer la dynamique culturelle en nouvelles opportunités économiques.

Appelé « Louvre Lens Vallée », il agit en complémentarité avec les pôles d’excellence régionaux « Ubiquitaire » et « Plaine Images ».

La Louvre Lens Vallée réunit des entreprises, des collectivités, des start-up et des universités autour d’une ambition : mettre l’innovation et les nouvelles technologies au service de la culture, de l’éducation et du tourisme pour développer l’économie et l’attractivité du territoire.

LES 5 MISSIONS DE LA LOUVRE LENS VALLÉE

E-culture : rendre accessible la culture et les patrimoines au plus grand nombre,

E-education : développer les nouvelles technologies au service de l’éducation,

E-tourisme : valoriser et promouvoir grâce à une technologie numérique au service des usagers,

Conserver et numériser les œuvres et les patrimoines culturels,

Sécuriser les œuvres et les patrimoines.

Labellisée French Tech, la Louvre Lens Vallée a vu le jour en 2013, dans le sillage de l’implantation du Louvre à Lens, à l’initiative de l’Etat, de la Région Nord Pas-de-Calais et de la Communauté d’agglomération Lens-Liévin.

Plus d’infos www.louvrelensvallee.com

LOGISITIQUE SUPPLY CHAIN

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin se situe sur une zone européenne stratégique puisqu’elle se positionne au cœur du triangle Paris-Londres-Rotterdam.

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin et ses partenaires ont mis en place une stratégie de prospection ciblée pour valoriser et développer la filière logistique, au travers de divers axes (formation, promotion, activités, services, recherche et développement).

La logistique emploie plusieurs centaines de personnes sur notre territoire, nous possédons un savoir-faire indéniable dans ce domaine. La présence d’un outil tel que Delta 3 à proximité de notre agglomération en est une parfaite illustration.

EURALOGISTIC, PÔLE D’EXCELLENCE LOGISTIQUE

Cluster reconnu comme « Pôle d’excellence logistique » situé sur la plate-forme multimodale Delta 3, Euralogistic a 4 missions : la promotion de la filière logistique ; la veille et la mise en réseau d’acteurs ; l’accompagnement en ingénierie de projet logistique ; la formation et la recherche (via le Campus régional Euralogistic).

L’objectif de la logistique & du supply chain management (logistique orientée production) est de répondre à une demande client dans les meilleures conditions économiques. Il s’agit d’optimiser au maximum les flux de marchandises, les flux d’informations et les flux financiers associés.

Le Pôle d’excellence régional Euralogistic a pour vocation de diffuser et de promouvoir ces savoir-faire dans l’ensemble de la région Hauts-de-France auprès des :

entreprises (opérateurs logistiques, transports, industries, distribution, e-commerce …)

ports et plates-formes logistiques

organismes de formation et de recherche

collectivités locales et des prescripteurs

organismes professionnels et des acteurs de l’emploi

L’équipe qui anime Euralogistic (à la fois plate-forme collaborative et cluster économique) propose un bouquet de services à ces acteurs et met en réseau les entreprises, la formation et la recherche autour de projets concrets et innovants.

Euralogistic a été créé en 2003 par le réseau des CCI. Depuis son origine, le Pôle a été soutenu par l’Europe, l’Etat, des entreprises (PME et grands comptes) et les collectivit&s dont la Communauté d’agglomération de Lens –Liévin.

Son siège a été installé sur le Campus régional Euralogistic, site d’excellence situé juste à l’entrée de la plate-forme multimodale européenne Delta 3 de Dourges (à 15 mn au sud de Lille). Ce site est situé au carrefour de la deuxième région logistique de France, au cœur d’un bassin de population de 100 millions d’habitants à 300 km (entre Paris, Londres et Bruxelles).

L’ART ET LA MÉMOIRE

LES MÉTIERS D’ART ET DU PATRIMOINE

L’excellence des métiers d’art, la qualité de la créativité contemporaine et la richesse du patrimoine sont de véritables atouts de différenciation et de valorisation de l’identité régionale. Ils constituent aujourd’hui des enjeux majeurs de compétitivité et d’ingénierie touristique, tant pour le territoire que pour les acteurs économiques, culturels et publics. L’un des atouts de l’Institut des Métiers d’Art et du Patrimoine (IMAP) est d’associer aux innovations la qualité, l’excellence et la transmission des savoir-faire traditionnels.

L’IMAP a été créé en 2013 dans le cadre du projet Euralens. C’est le réseau d’excellence des métiers d’art et du patrimoine.
Les organismes créateurs de l’IMAP sont :

Le Musée du Louvre-Lens

Le Conseil régional Haut de France

La Communauté d’agglomération de Lens Liévin

La Chambre de métiers et de l’artisanat de région

La Chambre de commerce et d’industrie de région

L’objectif de l’IMAP est la valorisation des métiers d’art et l’accompagnement des professionnels dans tous les volets de leur activité : commercialisation, communication, valorisation.

L’IMAP valorise 281 métiers d’art, référencés dans une liste créée par arrêté, publiée au journal officiel en janvier 2016 : mosaîstes, photographes, ébenistes, doreurs…

Les professionnels des métiers d’art se distinguent des artisans par plusieurs critères :

  • la maîtrise d’un métier dans sa globalité
  • la transformation de la matière
  • la fabrication en pièce unique ou série limitée

Ils maîtrisent donc à la perfection des savoir-faire rares et souvent séculaires,

L’Institut des Métiers d’Art et du Patrimoine a pour but de dynamiser, fédérer, accompagner et promouvoir les professionnels dans différents volets de leur activité. L’IMAP est un projet euro-régional qui s’inscrit dans la dynamique de renouvellement urbain et économique du Musée du Louvre-Lens.

Chaque année, en novembre,  l’IMAP organise le Salon international des métiers d’arts. Il se tient dans les salons du stade Bollaert-Delelis à Lens.

Plus d’infos www.imap-institut.com