Parc des Cytises : Un city stade, « Héritage » de l’Euro 2016 !

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin vient d’achever l’aménagement d’un City stade au parc des Cytises.

L’équipement a été réalisé dans le cadre du programme « Héritage ». En effet, l’Euro 2016 a laissé derrière lui une trace durable de son passage sur notre territoire. 2 millions d’euros ont été investis pour réaliser des infrastructures consacrées à la pratique du football sur notre territoire. Au total, 24 projets ont pu être financés par le biais du programme « Héritage», répartis sur 20 communes de la CALL. Ce programme « Héritage » vient soutenir la pratique sportive et le tissu associatif de l’agglomération.

Football, basket, volley et même tennis peuvent être pratiqués sur ce City stade.

Un city stade pour compléter l’offre de services ludique du parc.

Chaque année plus de 250 000 personnes (80 000 depuis le début de l’année) se rendent au parc des Cytises. Géré par la CALL depuis 2003, 85 espèces d’animaux pour 500 spécimens y résident,  un plaine de jeu accueille les enfants, 6 parcours d’orientation pour débutants ou confirmés et un parcours santé sont également proposés. Propice à la promenade, le parc inclut également une pinède, une sapinière et un sous-bois composé d’essences locales, idéaux comme lieux de promenades. À partir de ce 28 avril, l’offre du parc s’agrandit puisque le city stade permettra aux amateurs de football d’aller « taper la balle aux cytises ».

Lors de l’inauguration de ce samedi 28 avril, les élus du territoire, Sylvain Robert, président de la CALL, Jacques Larivière, vice-président de la CALL, Dominique Robillard, vice-président de la CALL, Jacques Jakuboszczak, maire de Bénifontaine, ainsi que l’attaquant du RC Lens, Filip Markovic ont pu fouler la pelouse synthétique du city stade et s’essayer à quelques tirs aux buts. Filip Markovic, blessé, s’est contenté de quelques shoots au panier. Le maire de Bénifontaine, Jacques Jakuboszczak, s’est réjouit de « l’arrivée de cet édifice sportif au cœur du poumon vert de l’agglomération« . Une structure qui donnera « un souffle différent de ce qui a déjà été fait sur le parc des Cytises depuis le début du mandat » pour Sylvain Robert, président de l’Agglomération Lens-Liévin. « Le développement des Cytises, nous le devons beaucoup aux équipes de Franck Chevalier (directeur du parc des Cytises). C’est tout de même 350 000 visiteurs qui sont prévus pour l’année 2018, ce qui en fait la ville la plus touristique de l’agglomération (rires) ».

Retour en images sur l’inauguration du City stade des Cytises.

Prochainement…

« Cet équipement sera apprécié des visiteurs, des associations ou des écoles, explique Franck, le directeur du parc. Mais le parc n’est pas encore au bout de son évolution… Beaucoup d’autres projets sont en cours ». En effet, les aménagements vont se poursuivre dans les mois et années à venir. Un paysagiste va être désigné pour accompagner la restructuration de ce véritable poumon vert. Diverses initiatives sont à l’étude comme la création d’un village de la biodiversité, d’un parcours senteurs, d’un coin lecture. Un parcours sportif destiné aux personnes à mobilité réduite est même envisagé.