Culture & vous #2 – Programme de Mars

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin propose grâce à son service culture & patrimoine, quelques choix de spectacles, de concerts, de diffusions cinématographiques, fait dans la programmation culturelle du territoire ! Sur le territoire, la culture, j’en profite ! Un programme hebdomadaire est même proposé sur Télé Gohelle, « Si on sortait » a retrouver sur telegohelle.fr et sur la page Facebook « Redaction Tele Gohelle ».

* Certaines dates nécessitent une réservation préalable – Renseignez-vous vite !

Vendredi 1er mars 2019 à 14h30 et 20h – Fabrique Théâtrale Culture Commune à Loos-En-Gohelle – Théâtre
LA NUIT OU LE JOUR S’EST LEVÉ par le Théâtre du Phare
L’engagement sera-t-il la matière qui forgera les héro.ïne.s de demain ? C’est justement l’histoire d’une héroïne du quotidien et de son incroyable épopée que raconte « La nuit où le jour s’est levé », fruit d’une écriture collective. Trois comédiens sur scène, dont l’un issu des arts du cirque, nous content l’odyssée de Suzanne. Partie au Brésil dans les années 80, alors qu’elle visite un couvent servant de refuge pour femmes enceintes, Suzanne prend la décision à 23 ans d’adopter un enfant né sous X. La mise en scène épurée, très visuelle, sublime le récit émouvant de cette aventure humaine qu’est l’adoption d’un enfant.

Vendredi 1er mars 2019 à 10h et 14h / Samedi 02 mars 2019 à 19h – Scène du Louvre-Lens –  Danse
TWICE
Twice invite deux chorégraphes, choisis pour leurs dissemblances esthétiques et artistiques, à créer chacun une pièce interprétée par un même duo de danseurs et présentée dans un même programme. D’un côté, Emmanuel Eggermont, a créé une oeuvre colorée proche de l’impressionnisme en s’inspirant des phosphènes, ces taches colorées que l’on perçoit, même les yeux fermés, après avoir fixé un point lumineux. De l’autre, la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin, continue de s’intéresser aux questions d’identité et d’exclusion, cette fois en abordant le sujet complexe du harcèlement scolaire. Avec ces deux pièces, Twice est la promesse d’amener au plateau deux écritures qui vont renouveler et enrichir le secteur de la danse pour l’enfance et la jeunesse.

Samedi 09 mars 2019 à 19h – Scène du Louvre-Lens – Théâtre
LE DINEREn partenariat avec la ville de LENS.
Souhaitant sans doute accentuer les effets de son intégration dans le grand monde en établissant avec son supérieur des relations de caractère plus personnel – comme si la marque d’estime que celui-ci lui accorderait en acceptant son invitation (et en appréciant à sa juste valeur leur maison d’inspiration californienne située dans un lotissement haut de gamme réservé aux cadres) pouvait parachever ce processus de promotion sociale -, Mr Trockel décide d’inviter son directeur et sa femme, Mr et Mme Francoeur, pour un dîner : nouvelle voiture (504 TI à injection électronique) achetée pour l’occasion, repas somptueux dont la conception émane logiquement de l’encyclopédie en dix volumes acquise à crédit, dressage de table sans « manière » rappelant les grandes heures de la République, tout semble prêt pour honorer sans trop d’emphase sa promotion. Jusqu’à ce que Trockel, au volant de sa voiture, guidant la Jaguar de son patron, ne rate la sortie de l’autoroute. Jean-Michel GUERIN et Patrice THIBAUD, ancien acteur des Deschiens, nous livrent une comédie satirique et burlesque au jeu d’acteur jubilatoire. « Cendrillon, le best-seller d’Eric REINHARDT dont est tiré l’extrait qui forme notre spectacle Le Dîner, est un livre monde à l’anglo-saxonne, déployant une forme d’une audace et d’une invention rare. C’est un conte de fée, un pamphlet, une farce, une analyse politique de l’économie de marché, une confession, portés par une langue tour à tour réaliste, lyrique, théâtrale ou poétique. Démontant le moteur de la société contemporaine, scrutant le monde non sans concéder à la morale une petite parcelle d’audience, le livre interroge ce qui forme l’essentiel de nos dérèglements singuliers : « la richesse, le bonheur, la célébrité des uns n’est-elle pas toujours une blessure infligée à la chair, à l’orgueil, à la médiocrité des autres, blessure un peu moins vive et peut-être même indolore quand le riche, l’heureux, le célèbre, donnent le change au miséreux, au malheureux, à l’anonyme, en ayant la décence de le respecter et de lui offrir le meilleur de lui-même. »
Une rencontre exceptionnelle et dédicace avec Eric REINHARDT sera organisée à 17h30 à la librairie-boutique. Rencontre avec l’équipe artistique du spectacle à l’issue de la représentation.

Dimanche 10 mars 2019 à 16h – Centre Arc en Ciel de Liévin – Musique
LES DÉSAXÉS « Sax »
Surmontant le cuisant échec d’une audition ratée, quatre virtuoses du saxophone se rencontrent pour la première fois : Le classique et son ténor faussement sérieux, le saxophoniste de studio et son alto volubile, le jazz et son baryton cool et enfin le saxophoniste de rue et son soprano clownesque. Avec un humour échevelé et une technique irréprochable, Les DéSAXés se sont inventés un genre rigoureux comme le classique, débridé comme le music-hall. Dans une mise en scène inventive, ils s’affirment comme un quatuor musical atypique, aussi cinglé que virtuose ! Vive le sax !

Jeudi 14 mars 2019 à 20h30 – Espace culturel Ronny Coutteure à Grenay – Musique
PIGALLE – Dans le cadre du Festival « Les Enchanteurs »
PIGALLE, un nom qui sonne comme un bout de trottoir martelé par les pas lourds d’un bonhomme à bretelles au bras d’une demoiselle à talons s’engageant joyeusement dans un bar tabac où un mec assoiffé tourne une vielle à roue en regardant Topor bouffer son chapeau. Un nom hors du temps, hors des normes, hors des étiquettes. PIGALLE avec François Hadji-Lazaro revient ! Et toujours, dans les textes, ces univers si particuliers faits de personnages et de situations hyper réalistes qui croisent des scénarios décalés où l’absurde est roi. Qui les a vu sur scène connait la ronde des instrus joués par FHL et par ses acolytes et les bal(l)ades qu’ils proposent ! Ballade en Mélancolie, justement le titre du dernier album, comme visiter un pays inconnu en compagnie de vieux copains. 14 titres pour cette promenade, 14 tranches de vie, 14 pièces de poésie… Dans la salle du bar-tabac de la rue des Martyrs comme ailleurs, on ne résiste pas au plaisir de retrouver François Hadji-Lazaro avec son groupe phare, multi-instrumentiste hors pair, peintre musical, dans une Ballade en Mélancolie toute en poésie !

Vendredi 15 mars 2019 à 19h – Bibliothèque Duquesne Pôle Gambetta à Liévin – Poésie
DAN RACONTE DEVOS – Dans le cadre du Printemps des Poètes 2019. Sur réservation.
Dire que Dan est fan de Raymond Devos depuis son plus jeune âge est un doux euphémisme ! Révélé dans les cabarets de la région, il a réussi le pari audacieux de continuer à faire vivre les grands écrits du poète de l’absurde, du jongleur de mots, du clown de la langue française. La bibliothèque, fan de ce grand artiste qu’était Raymond Devos, a décidé de vous faire partager ce moment de bonheur : « Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter », dixit le Maître ! N’oubliez pas ensuite d’emprunter les ouvrages de ce doux poète !

Samedi 16 mars 2019 à 18h – Fabrique Théâtrale Culture Commune à Loos-En-Gohelle – Théâtre
GUS – Dans le cadre du temps fort « Qu’est-ce qu’on fabrique en famille ? »
L’histoire d’un chat hors du commun dévoilée simultanément en mots, musique et dessins, qui nous questionne l’air de rien sur la relation privilégiée qui lie l’homme à l’animal. Cela aurait pu s’appeler « La chanson de Gus » car Gus est le récit de l’épopée parlée, chantée, dessinée d’un chat, découvert dans une poubelle et qui, malgré l’affection dont l’entoure son maître siffle, crache, mord et griffe tous ceux qui l’approchent. Gus, c’est le portrait d’un chat boiteux, pas hyper-cool, un rien zinzin, bancal, limite dangereux. Mais à le côtoyer de plus près, on comprend vite que Gus n’est pas simplement ce qu’il paraît, et que sous nos pires carapaces, se cache parfois quelque chose de profond. Gus, histoire d’un félidé hors du commun dévoilée simultanément en mots, musique et dessins, nous questionne l’air de rien sur la relation privilégiée qui lie l’homme à l’animal, et les profondeurs cachées de ce que l’on veut bien donner à voir…

Samedi 16 mars 2019 à 10h, 14h et 16h30 / Dimanche 17 mars 2019 à 10h et 14h30 – Fabrique Théâtrale Culture Commune à Loos-En-Gohelle – Cirque
FIL FIL par la Compagnie BAL –  Dans le cadre du temps fort « Qu’est-ce qu’on fabrique en famille ? »
Enfants et adultes, trois acrobates vous attendent ! Prenez place autour d’eux pour vivre un moment fort et doux, à hauteur de trois pommes. Dans un espace circulaire et tout près du public, deux acrobates et une fil-de-feriste se jouent des choses simples, les rendent aventureuses, absurdes, étonnantes, ludiques. Les trois jeunes circassiens de l’Académie Fratellini et Jeanne Mordoj qui les met en scène, ont passé du temps à observer des enfants de 3 à 6 ans. Ils se sont inspirés de leur gestuelle, mais aussi de leur esprit espiègle et irrévérencieux ! Le fil de la funambule se met à valser, les T-shirts s’échangent et se partagent pour créer d’étonnantes chimères et chacun prend un malin plaisir à pousser le jeu et l’imagination tout en douceur. Un moment à partager entre petits et grands où, pour une fois, les adultes auront peut-être besoin des conseils des plus petits pour se laisser aller au pays de l’imaginaire !

Samedi 16 mars 2019 à 15h / Dimanche 17 mars 2019 à 11h – Fabrique Théâtrale Culture Commune à Loos-En-Gohelle – Théâtre
OULIPOLISSON par la Compagnie L’Amour au Travail Dans le cadre du temps fort « Qu’est-ce qu’on fabrique en famille ? »
Traversé de la littérature oulipienne en 58 minutes et 22 secondes, 612 calembours, 3 métaphores, 99 détournements, des dizaines d’allitérations et des rimes en tout genre. L’OULIPO, ou OUvroir à LIttérature POtentielle, s’invite au théâtre ! Marie-Paule et Jean-Patrick, couple déjanté, s’amusent avec la langue, la triturent, la scandent, la chantent, la dansent, la déforment pour mieux la réinventer. Avec eux, nous traversons la littérature oulipienne en 58 minutes et 22 secondes, 612 calembours, 3 métaphores, 99 détournements, des dizaines d’allitérations et des rimes en tout genre. Un spectacle drôle et exigeant à la fois, où les rires des enfants et des parents se croiseront, où chacun pourra exercer sans limites, mais avec contraintes, sa veine créative.

Dimanche 17 mars 2019 à 17h –  Salle des fêtes de Angres – Musique
MPL (Ma Pauvre Lucette) – Dans le cadre du Festival « Les Enchanteurs ».
Créé en 2012 suite à la disparition soudaine de Lucette, une amie commune, MPL commence d’abord par fabriquer des morceaux pour lui rendre hommage. Chaque nouvelle production est un bout d’histoire raconté en texte et en images par le biais de nombreux clips. Très vite, les concerts sont autant de cérémonies de commémoration et l’univers s’installe, entre humour noir et chorégraphies pittoresques. De création en création, le registre musical initial très inspiré de la chanson française s’ouvre à la pop, au rap, et devient plus éclectique, flirtant avec des sons lointains de terres lointaines. Venez vous dégourdir les oreilles !

Vendredi 22 mars 2019 à 20h – Maison de l’Art et de la Communication à Sallaumines
Vendredi 29 mars 2019 à 20h30 – Centre Arc En Ciel à Liévin – Théâtre
BULL par la Compagnie Grand boucan & Anyone else but you – Dans le cadre du Festival « Les Utopistes debout ».
Une entreprise. Trois brillants commerciaux, deux hommes et une femme, attendent leur patron. Ils sont réunis pour un entretien d’évaluation qui décidera de leur sort. L’entreprise doit réduire ses effectifs, ils le savent, comme ils savent que l’un d’entre eux sera licencié à l’issue de l’entrevue. Mais lequel ? Sans haine et sans scrupules, à coup de questions innocentes, de plaisanteries à fleurets mouchetés et de conseils d’ami, Tony et Isobel vont méticuleusement saper la confiance en lui de leur collègue et souffre-douleur Thomas, la proie idéale de ces deux petits démons de la comédie humaine ordinaire, celui qui n’a pas les codes et refuse le cynisme. Car quand on est trois et qu’il n’y a que deux postes, c’est la loi de la jungle qui s’impose, et le faible doit être sacrifié pour que les forts survivent ! Portrait au vitriol du monde du travail, de la compétition et de l’individualisme forcené des jeux de rôles que crée le monde de l’entreprise, on assiste médusés à la mise à mort d’un homme dans une arène où les animaux ne sont pas nécessairement ceux que l’on croit. Et l’on se demande si ce monde-là est bien réel, si ce sont bien les hommes qui l’ont créés. Mais le pire sans doute est que l’on rit devant tant d’absurdité, d’un rire qui nous terrasse. Un grand succès de la scène britannique (Bull de Mike Bartlett), une pièce brillante et sarcastique sur la brutalité des rapports humains où le sourire n’exclut pas la réflexion.

Samedi 23 mars 2019 à 20h – Théâtre municipal Le Colisée à Lens – Musique
ARTHUR H
Arthur H parle merveilleusement des gens qu’il aime. Et il sait aimer les femmes, les amis, les frères, les soeurs, les vaincus et les fantômes. Il pleure avec nous parce que continuer de vivre c’est voir mourir les siens, il pleure et il chante, et il ne cesse de nous faire danser. Arthur H est un homme amoureux. Les femmes, qu’elles soient fées ou sorcières, boxeuses ou reines de coeur, habitent ses mots et sa musique depuis toujours. Arthur H est un acrobate. Il sait allier la poésie la plus exigeante à l’énergie du rock et à la jubilation de la pop. Ça demande beaucoup d’élégance, beaucoup d’application, beaucoup d’intuition.
Arthur H aime prendre des risques. Il y prend un malin plaisir. Il recherche ce qui n’a pas encore été domestiqué en nous. Arthur H est un homme de danse, de transe, d’intime, de cabaret, de music-hall futuriste, de chansons populaires et de chansons hors format, homme de mots, homme de son. Pas de fausse gaieté ni d’optimisme béat, juste un artiste en mission pour vous insuffler de l’énergie en chansons.

Samedi 23 mars 2019 à 20h30 – Cinéma Le FAMILIA à Avion – Musique
L’AN 01 – Dans le cadre du Festival « Les Utopistes debout » – Un film de Jacques DOILLON, SUIVI D’UN DEBAT.
Le film narre un abandon utopique, consensuel et festif de l’économie de marché et du productivisme. La population décide d’un certain nombre de résolutions dont la 1ère est « On arrête tout » et la 2ème « Après un temps d’arrêt total, ne seront ranimés que les services et les productions dont le manque se révélera intolérable ». L’entrée en vigueur de ces résolutions correspond au premier jour d’une ère nouvelle, l’an 01. On arrête tout et on réfléchit : Construite à partir de ce slogan, l’An 01 est une fable utopique imaginant les premiers mois d’une révolution douce où seraient mis en cause pêle-mêle le travail, le couple, l’école, l’armée et la propriété.

Mardi 26 mars 2019 à 20h – Maison de l’Art et de la Communication à Sallaumines- Théâtre
SANS LAISSER DE TRACE par la Compagnie La langue pendue – Dans le cadre du Festival « Les Utopistes debout ».
Si tu veux passer, il faut d’abord survivre. Et si tu veux survivre, il faut savoir courir. Savoir parcourir rapidement, savoir franchir, savoir construire une échelle, savoir où dissimuler l’échelle, où se dissimuler soi-même. C’est ton lot, on te traque et te pourchasse comme du gibier. Partout sur la terre, tu erres comme un spectre, un fantôme. Partout tu passes sans laisser de trace. «Sans laisser de trace» c’est l’épopée de gens en péril, n’ayant comme drapeau que les habits qu’ils portent sur le dos et comme hymne leur souffle. Sans passeport ni visa, Rachid Bouali et Nicolas Ducron vous embarquent d’une histoire à une autre. Toutes parlent de frontières, de murs et d’exil forcé mais aussi et surtout d’humanité. Sans morale et sans pathos, «Sans laisser de trace» nous rappelle simplement que derrière la « crise des migrants », il y a des gens, comme nous.

Vendredi 29 mars 2019 à 19h – Espace culturel La Gare à Méricourt – Poésie
O MA MEMOIRE par la Compagnie Rêvages – Sur réservation.
Lors de ses 88 ans, Stéphane Hessel publie « Ô ma mémoire, la poésie ma nécessité ». Il y parle de 88 poèmes qui lui ont sauvé la vie. De son enfance à la résistance, puis en déportation, puis plus tard dans son travail de diplomate. Ce spectacle est envisagé comme un manuel à l’usage concret de la poésie. Sarah Lecarpentier, sa petite-fille, accompagnée du pianiste Simon Barzilay, raconte la vie de son grand-père à la première personne et y mêle des textes personnels, comme une passerelle tendue entre les générations. Le travail d’adaptation a principalement consisté à relier Stéphane Hessel à sa petite-fille Sarah sur le plateau, deux voix dans un même corps. Le jour de son anniversaire, alors qu’elle s’apprête à souffler ses bougies, une jeune femme qui dit « je » raconte la vie d’un vieux monsieur de 88 ans, son grand-père, mais aussi de fait la sienne à elle, une histoire faite de cette incroyable transmission poétique.

Vendredi 29 mars 2019 à 20h30 – Espace Culturel Jean Ferrat à Avion – Théâtre
UNE SEMAINE DE PÉCHÉ par la Compagnie L’Escalier
Le roman prolétarien de l’écrivain suédois Folke Fridell, paru pour la première fois en 1948, raconte l’histoire de l’ouvrier Konrad Johnson, alias n° 403, qui décide de lancer un défi à son usine et de se révolter « contre le droit dont elle dispose de posséder son coeur ». Pour mener à bien cette quête existentielle, il s’accorde une semaine de congé – ou plutôt et selon sa propre expression « une semaine de création » : ce qu’il désire créer, c’est avant tout lui-même. Son univers entier se ligue contre lui pour faire échouer ce projet, comme si l’audace inacceptable que constitue l’ambition d’être libre était, aux yeux de tous, le péché par excellence. Installés dans un environnement immersif et happés par la parole de ce héros moderne formidablement porté par le comédien Jean-Marc Bourg, nous devenons témoins d’une épopée à dimension humaine, plus que jamais d’actualité, à l’heure où notre relation déshumanisée au travail est en perte de sens et notre faculté à vivre ensemble sans cesse remise en cause !

Vendredi 29 mars 2019 à 20h30 – Espace culturel Ronny Coutteure à Grenay – Musique du monde
REFUGEES FOR REFUGEES dans le cadre de Festi Folk.
Le groupe Refugees for Refugees rassemble 10 musiciens unis par la musique et par un engagement commun. Ils se sont rencontrés en Belgique, où ils sont arrivés avec le statut de réfugiés. Arrivant de Syrie, Irak, Pakistan, Afghanistan, Tibet, ils ont uni leurs musiques pour créer un répertoire unique, jetant des ponts entre leurs cultures et diffusant un message d’espoir et de résilience. Avec ce deuxième album, ils tournent une page de leur histoire. Des fondations qu’ils ont bâties ensemble, naît une synergie surprenante, repoussant toujours plus loin les limites du partage musical. De la subtilité du ney syrien aux entrainants chants populaires afghans, du profond oud turc à la sophistication du qanun irakien, de la douceur limpide du chant tibétain aux riffs énergiques du sarod indien, en passant par l’ardeur virtuose des percussions orientales, c’est une identité riche et authentique qui se dévoile aux oreilles. Sur cette nouvelle page, ils tracent un trait d’union entre Moyen- Orient, Asie et Europe, par des compositions à la fois ancrées dans les racines musicales de ces régions et inédites par les arrangements.

EXPOSITIONS, RENCONTRES, ATELIERS, VISITES GUIDEES

HOMERE
du 27 mars au 22 juillet 2019 au Louvre LENS
L’une des expositions les plus ambitieuses jamais consacrées à Homère, l’auteur de L’Iliade et de L’Odyssée, ces deux célèbres épopées qui sont au fondement de toute la culture occidentale. Elle offre une plongée inédite dans la richesse du monde homérique, un univers aussi beau que mystérieux. Après un prélude consacré aux dieux de l’Olympe et à la Muse qu’invoque Homère, l’exposition part à la découverte du « prince des poètes », dont l’existence même est discutée. Elle explore aussi les phénomènes d’« homéromanie », qui ont marqué la science archéologique et inspiré des oeuvres ou des comportements, suivant une imitation homérique d’une grande fécondité, jusque dans la vie quotidienne. L’exposition fait ensuite revivre aux visiteurs les principaux héros et récits de L’Iliade et de L’Odyssée. Objets archéologiques et oeuvres modernes évoquent ainsi la manière dont ces épopées ont été mises en images, avec une rare constance mais avec des variations selon les époques, qui relèvent d’une histoire du goût.
Le parcours revient également sur les plus célèbres scènes de la guerre de Troie, appartenant à d’autres poèmes aujourd’hui disparus mais qu’on lisait encore dans l’Antiquité. Elles révèlent la profusion de la matière épique antique et le miracle que constitue la conservation des oeuvres d’Homère.

OAK OAK – Un regard nouveau sur l’espace urbain
du 06 mars au 06 Avril 2018 au Centre Arc en Liévin à LIEVIN
Rue, murs, trottoirs et routes … tout cela vous semble bien monotone ? Détrompez-vous : la ville peut être un formidable terrain de jeu, comme le prouve OAK OAK ! Sa démarche consiste à détourner les éléments urbains, les défauts qui d’un prime abord semblent sans intérêt particulier pour y ajouter sa propre vision et faire naître un sourire chez le passant. Alors on regarde à gauche, on regarde à droite, et on traverse, à la découverte de cette poésie si particulière qui naît de la rencontre de l’art et du bitume …
Goût’Art le samedi 9 mars – gratuit sur réservation

ATELIER

Atelier gratuit « LA PETITE FABRIQUE DE NUAGE » (46mn)
Mercredi 27 mars 2019 à 10h au Cinéma LE PREVERT à HARNES pour le jeune public à partir de 4 ans
« Bruitages : pour de faux, comme si c’était vrai » : Comment créer le son de la pluie, celui d’un battement d’ailes, ou du feu qui crépite … ? A partir d’extraits du film, les enfants pourront en direct recréer des sons avec des objets et matières insoupçonnées.

VISITE/ATELIERS/RENCONTRE – PRINTEMPS DE L’ART DECO du 1er mars au 30 avril 2019
Lumière sur les anciens grands bureaux de LENS – Vendredi 08 mars 2019 à 18h
Signés de grands noms de l’Art déco, les luminaires des anciens grands bureaux ont bénéficié d’une restauration complète en 2016. Jean-Jacques Labaëre, artisan restaurateur, vous présente son savoir-faire autour d’une rencontre conviviale. Réservation indispensable.

Ciné-goûter et Atelier Art déco – Mercredi 06 mars 2019 à 14h au Cinéma LE PREVERT à HARNES
Autour du film d’animation AVRIL ET LE MONDE TRUQUE aux décors inspirés de l’Art déco, les enfants sont invités à créer une affiche dans le style Art déco.
Séance de cinéma 3,30€, Atelier-goûter (à partir de 8 ans, limité à 15 enfants) gratuit sur inscription au 03.21.76.21.09.
Ciné-rencontre « Art déco et science- fiction »

Samedi 16 mars 2019 à 20h30 au Cinéma LE FAMILIA à AVION
Après le projection en /VO du film BLADE RUNNER de Ridley Scott (1982), comment le cinéma utilise le style « rétro » pour nous projeter dans le futur ?
Tarifs : Plein 5€ – Réduit 4€, renseignements : 03.21.67.01.66

LA PHRASE DU MOIS
« La Culture, c’est la mémoire du peuple, la conscience collective de la continuité historique, le mode de penser et de vivre ». Milan Kundera