Succès pour « Souchez : la Renaissance ».

Un week-end de commémorations, sublimé par le passage de la Patrouille de France dimanche à 12 heures précises, lors du défilé de véhicules anciens et militaires.

« Le premier véhicule arrive, doucement mais sûrement, annonce Jérôme Mignotte, président de l’Association des véhicules anciens du bois de Carrieul. La rue Pasteur n’est pas facile à monter ». C’est une ambulance datant de la première guerre mondiale, le véhicule le plus ancien, qui a lancé le défilé. S’est enchainé de nombreux monstres de l’automobile militaire et civile, remontant la rue comme une histoire traversant le temps et les époques de la première guerre mondiale aux années 80. Les harmonies de communes de Souchez et Ablain-saint-Nazaire participaient aussi au défilé, bien accompagnées de fanfares hollandaises et écossaises. Et cerise sur le gâteau, déjà bien gros, la Patrouille de France survola le défilé, aux moments où les véhicules militaires de la libération des Hauts-de-France de 1944, se déployaient rue Pasteur. « Ils sont à l’heure, et avec les bonnes couleurs », souriait le speaker de l’événement.

Un défi relevé

Après le déplacement de Pas-de-Calais Libéré à Haillicourt, Souchez restait dans l’inconnu. Comment célébrer la libération des Hauts-de-France, ici, là où des milliers de soldats ont perdu la vie durant ces deux guerres ? « La mémoire devait être maintenue, affirme Jean-Marie Alexandre, maire de Souchez. Il n’y a rien de mieux, pour ne pas oublier, que de voir ce qui s’est passé pendant ces combats sur notre territoire grâce à ces manifestations, nos monuments et musées ». C’est lors d’une rencontre avec le président de la CALL, Sylvain Robert, que les deux élus ont lancé ce projet Souchez, la renaissance. « C’était un défi à relever que les services techniques de la ville de Souchez et les services de l’agglomération ont rempli à la perfection », affirme le président de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin. Invité surprise, Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, fraichement arrivé des commémorations qui avaient lieu dans sa ville Saint-Quentin, a souligné « le travail remarquable des bénévoles qui ne cherchent jamais la gloire ». Il a ensuite confirmé le soutien de la région au tourisme de mémoire, dans lequel s’inscrit évidemment l’agglomération de Lens-Liévin avec des mémoriaux exceptionnels comme Notre-de-de-Lorette, l’Anneau de la Mémoire, le musée Mémorial 14-18, le mémorial de Vimy, le Cabaret Rouge… Un événement qui met en perspective le 11 novembre 2018, où l’Agglomération commémorera le centenaire de la fin de la Grande Guerre. Ce jour, de nombreuses commémorations auront lieu sur le territoire et notamment sur les mémoriaux cités précédemment.

Retour en images sur le défilé du 2 septembre, rue Pasteur à Souchez.

 

Un dépôt de gerbes face au musée

 

 

 

 

 

Avant le défilé, le rendez-vous était donné face au Mémorial 14-18, là où sera implantée prochainement une stèle rendant hommage aux milliers de combattants morts au front. Un dépôt de gerbes auquel ont participé les élus. Jean-Marie Alexandre, maire de Souchez, Sylvain Robert, président de la CALL, Marc Delgrande, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais, Jean-Claude Leroy, président du département du Pas-de-Calais ou encore Sabine Van Heghe, sénatrice du Pas-de-Calais.