Appel à Manifestation d’Intérêt – Tiers-Lieux

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin a adopté le 26 juin 2018 sa feuille de route stratégique sur le numérique. La déclinaison opérationnelle de cette feuille de route prévoit le développement d’un réseau de tiers-lieux sur le territoire comme outil de développement d’emplois et de nouvelles activités, par exemple en lien avec la médiation numérique, la culture, l’artisanat et les métiers d’art, le sport et le bien-être, la santé et le réemploi/réparation d’équipements, parmi d’autres secteurs d’activités.

Fondé sur la complémentarité des savoir-faire et des expériences, ce réseau vise à créer un effet d’entrainement par une stimulation et une dynamique collective structurée et accompagnée à l’échelle du territoire. Il s’agit pour la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin de repérer les intentions structurées de projet, les projets en phase d’émergence et les projets déjà opérationnels dans le but de renforcer la richesse, la cohérence et la complémentarité des offres actuelles et à venir. Il s’agit également de favoriser une dynamique de mutualisation au sein d’une communauté territoriale des tiers-lieux en construction.

Qu’entendons-nous par tiers-lieu ?

C’est un espace qui n’est ni public, ni privé, mais un « troisième lieu » où peuvent se rencontrer, échanger et travailler des personnes venant d’horizons divers qui ne se seraient jamais croisées sans l’existence de ce lieu (entreprises, organisations professionnelles, artistes, universitaires et étudiants, citoyens en formation, designers, bricoleurs, etc..). C’est un lieu multifonctionnel d’échanges, de lien social et d’hybridation des savoirs qui n’est pas obligatoirement fixe mais qui peut aussi être itinérant.

Il peut prendre la forme d’une ressourcerie, d’un repair-café, d’un espace de travail en commun, d’un Fablab, d’un hackerspace, d’un espace de collaboration numérique, de formation, de télétravail/co-working, etc.

La notion de tiers-lieux est moins appréhendée ici comme un bâtiment que comme un écosystème qui se traduit par la formation d’une communauté qui va s’approprier le projet, s’y reconnaître et le développer. Ce sont les interactions nombreuses et variées dans leur nature qui favorisent la « fertilisation croisée » internes et externes et qui sont génératrices de projets nouveaux (création d’activités et d’entreprises, développement de projets, y compris de projets inter-entreprises, d’hybridation artistique, de formation/médiation).

Calendrier de la consultation

Une réunion d’information aura lieu début septembre 2020 pour répondre en direct aux potentielles questions qui auraient émergées lors de la rédaction des réponses au présent AMI.
Le dossier de candidature dûment rempli doit être déposé auprès de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin avant le vendredi 16 octobre 2020 à minuit, par voie électronique, à l’adresse suivante : AMI-tiers-lieux@agglo-lenslievin.fr

TÉLÉCHARGEMENT

DOSSIER DE CANDIDATURE AMI_TIERS-LIEUX

RÈGLEMENT AMI_TIERS-LIEUX

Sourd ou malentendant ?