Château d’Eau de Bully – Moderne et technique

Vous l’avez certainement aperçu lors de votre passage sur l’A21, à hauteur de la sortie 7 Bully-Liévin, le colossal château d’eau de Bully-les-Mines est, avant d’être un bijou moderne et esthétique, un outil technique de qualité. 

 

Du haut de ses 40 mètres, le château d’eau de Bully-les-Mines lorgne sur la Zone d’Activités de l’Alouette, sur laquelle il est installé, et sur l’A21. À l’intérieur, 2 cuves de 3000 et 1000 m3 constitue ce réservoir à double étage. Elles alimentent les usagers de Liévin, Bully, Aix-Noulette et Sains-en-Gohelle en eau, avec une autonomie pouvant aller jusqu’à 9 heures (4 heures auparavant sur l’ouvrage d’Aix-Noulette). La mise en service du château d’eau de Bully-les-Mines (effective depuis décembre 2020) permettra à la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin de lancer la réhabilitation du réservoir de Liévin.

Sous nos pieds, là-aussi l’ouvrage est fascinant. Au total, plus de 3500 mètres linéaires de conduites en eau potable ont été réalisés, reliant le réservoir de Bully-les-Mines aux rues bullygeoises et aixoises, ou encore au réservoir existant de Liévin. En exemple, afin de relier la ville de Bully-les-Mines au château d’eau,  1100 mètres linéaires d’interconnexions en eau potable ont été nécessaires. Pour cela, des forages ont été réalisés sous l’A21. Une opération d’un montant de 6 millions d’euros, entrant dans le schéma directeur de l’eau de la CALL, incluse dans un programme de rénovation et de construction de reservoir.


Travaux lancés en 2018. Architecture de l’ouvrage par Merlin (mandataire) – AvantPropos Architectes – Berim, le génie civil attribué à Eiffage, la réalisation des équipements hydrauliques au Groupement CIEMA/SET, l’adduction en eau potable par Ramery et la conception des espaces verts par ID VERDE. 

La nuit tombée, au-delà de poursuivre son travail d’alimentation en eau, l’ouvrage attise la curiosité des jeunes, et moins jeunes. Grâce à des illuminations en fonction des saisons, des événements (un match du RC Lens, la Sainte-Barbe…), le château d’eau de Bully-les-Mines peut notamment inspirer quelques photographes.

 

 

Sourd ou malentendant ?