3 châteaux d’eau à découvrir – Avion, Bully-les-Mines et Lens

Compétences historiques de la Communauté d’agglomération de Lens Liévin (CALL), la production et la distribution d’eau potable sont aujourd’hui un axe stratégique pour notre territoire. Le changement climatique et les enjeux de la troisième révolution industrielle obligent la CALL à réfléchir au quotidien pour préserver cette ressource qui se raréfie.

 

Depuis la mise en place de son schéma directeur de l’eau, la CALL a réalisé des investissements conséquents portant sur plus de 40 millions d’euros : création de nouveaux forages, interconnexions d’unités de distribution, mise en service d’unité de traitement.

Les châteaux d’eau de Lens et Bully sont l’aboutissement d’une stratégie prospective ambitieuse impulsée par Jean Pierre Blancart, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin, en charge de l’eau et l’assainissement. Le maintien en bon état du patrimoine existant est aussi important pour la gestion de l’eau, et un programme de réhabilitation a débuté par le château d’Avion. Méricourt, Harnes, Lens et Liévin seront concernés les prochaines années. Le coût total de l’opération des deux châteaux d’eau s’élève à 17 000 000€ TTC (maîtrise d’œuvre et connexion comprises). A l’issue de deux concours de maitrise d’œuvre, l’intégration paysagère et la mise en lumière de ces ouvrages stratégiques ont été prises en compte.

 

 CHÂTEAU D’EAU DE LENS 

Situé à quelques dizaines de mètres du château d’eau existant, le futur château d’eau de Lens permettra d’avoir des capacités de stockage renforcées. Deux cuves pour un total de 5000 m3 permettront de limiter
les cycles de remplissage et de vidange de l’ouvrage en place et de limiter son usure prématurée. Grâce à ces travaux, les travaux de réhabilitation du château d’eau actuel, sujet à des problèmes d’étanchéité, pourront débuter.

L’ouvrage :

Démarrage des travaux mi-juillet 2018, fin prévue en
mars 2020
> Coût des travaux : 5 143 K€ HT
> Capacité de 5000 m3 avec 2 cuves pour alimenter la
ville de Lens
> 27 mètres de hauteur
> 3 lots :
– lot 1 Génie Civil : Balestra à Avesnes-le-Comte
– lot 2 Equipements hydrauliques : Groupement
CIEMA à Rouvroy/ SET à Haubourdin
– lot 3 VRD Espaces Verts : Groupement Sogéa Nord
Hydraulique à Anzin saint Aubin / EHTP à Arras.

 

 

 

 CHÂTEAU D’EAU DE BULLY-LES-MINES 

Le château d’eau de Bully-les-Mines trônera sur la future zone d’activité des Alouettes. Avec ses 40 mètres de hauteur et ses 4000 m3 de stockage, il permettra notamment d’alimenter les communes de Liévin et d’Aix Noulette. Comme pour Lens, il sécurisera davantage le périmètre de distribution et permettra la réhabilitation du château d’eau existant.

L’ouvrage :

> Début des travaux août 2018, fin prévue en juin 2020
> Coût total des travaux : 6 318 K€HT
> Capacité de 4000 m3 avec 4 cuves pour alimenter
principalement les villes de Liévin et Aix Noulette
> 40 mètres de hauteur
> 4 lots :
– lot 1 Génie Civil : Eiffage Génie civil à Nantes
– lot 2 Equipements hydrauliques : Groupement CIEMA à Rouvroy/SET à Haubourdin
– lot 3 VRD Espaces Verts : ID VERDE à Aix-Noulette
– lot 4 Adduction eau potable : Ramery TP à Calonne-Ricouart

 

  RÉHABILITATION DU CHÂTEAU D’EAU D’AVION  

Les élus de la CALL ont souhaité préserver durablement le patrimoine existant. Ainsi, le château d’Avion a été complètement réhabilité. Ces travaux d’ampleur n’ont pas consisté qu’en un ravalement de façade. L’étanchéité extérieure et intérieure ainsi que l’ensemble des équipements hydrauliques ont fait l’objet de travaux.

Dans un souci de préservation de la biodiversité, une gestion différenciée du site a été mise en œuvre par une prairie fleurie.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ouvrage :

2 cuves pour un total de 1500 m3
> Durée du chantier : 9 mois
> Coût de l’opération : 730 K€ HT

 

 

 

Le reportage de Télé Gohelle sur les visites de ces trois châteaux d’eau.

Sourd ou malentendant ?