COVID-19 : L’Agglo et Eaux de l’Artois garantissent la qualité de l’eau !

Les services d’eau et d’assainissement de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin ce sont près de 3000 km de réseaux enterrés, de nombreux châteaux d’eau également comme celui de Bully-les-Mines en construction ou comme ceux de Lens, Avion ou Méricourt qui ont été réhabilités ou qui le sont encore. Avec la collecte et la valorisation des déchets, il est le service le plus conséquent de la CALL.

Pour rappel, Véolia, au travers de sa marque locale Eaux de l’Artois, est l’exploitant des services d’eau et d’assainissement sur le territoire de la CALL.

« Le confinement a permis des opérations conséquentes »

Les équipes de l’Agglo et d’Eaux de l’Artois ont veillé pendant cette période de confinement à ce que l‘eau soit d’une qualité irréprochable. La période de confinement a également permis des opérations complexes. « Le trafic routier en baisse a permis aux équipes d’effectuer davantage d’opérations de maintenance comme la recherche de fuite, ou des remplacements d’équipements en centre-ville que ce soit en eau potable ou en assainissement (6 km de curage ont été réalisés pendant cette période)« , explique le directeur eau et assainissement de la CALL, Gaëtan Boyer. Alors que des équipes de terrain, réduites de moitié, s’activaient sur la recherche de fuite, d’autres se rendaient chez l’habitant afin de permettre l’accès à l’eau en cas d’incident.

La crise sanitaire a-t-elle eu des incidents sur la qualité de l’eau ?

NON ! Chaque année près de 10 000 tests multi-paramètres sont réalisés sur le territoire par Eaux de l’Artois. Les protocoles ont été adaptés avec les procédures de crise, déjà existantes. La chloration, indiquant la présence de virus et bactérie dans l’eau, est toujours la même et permet de garantir l’accès à l’eau potable selon les lois françaises en vigueur. « Ces tests au chlore respectaient déjà avant la crise sanitaire du COVID-19 les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de Santé), soit un dosage de chlore égal à 0.5mg/l à chaque usine de production », explique Marc Caytan, manager du service production Eaux de l’Artois.

Pour rappel
La Communauté d’agglomération de Lens-Liévin assure la gestion du grand cycle de l’eau, à travers la protection de la ressource en eau potable, en veillant à l’approvisionnement de l’ensemble des foyers de ses 36 communes. La CALL est également chargée de l’assainissement, comprenant la collecte, le transport jusqu’aux stations de traitement des eaux que nous rejetons à l’égout.

 

Sourd ou malentendant ?