La cravate solidaire mobile accompagne les demandeurs d’emploi

C’est proche du Pôle Emploi de Liévin que nous retrouvons La Cravate Solidaire Mobile, petit camping-car aménagé où les demandeurs d’emploi trouvent des réponses, et pas n’importe lesquelles.


« Une cravate bien nouée est le premier pas sérieux dans la vie »,
Oscar Wilde.

Financée dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Financement de projets solidaires et innovants » par la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin à hauteur de 15 000 €, la Cravate Solidaire Mobile sillonne le territoire et oriente des demandeurs d’emploi. « On accompagne tout type de profil : jeunes entrants dans le monde professionnel, les sans-emplois de longue durée, des femmes au foyer ayant des difficultés à retrouver un poste ou encore des personnes en situation de handicap, explique Milena, cheffe de projet pour la Cravate Solidaire. L’idée, c’est de donner de la confiance aux personnes qui nous sollicitent avant un entretien d’embauche, de leur faire prendre conscience de leur talent ». Grâce à de nombreux bénévoles qui connaissent la réalité de l’entreprise, les demandeurs d’emploi sont accompagnés individuellement par un conseiller en image, avant de simuler un entretien adapté à leur projet.

Éric, 52 ans, a plus de 20 ans d’expérience en tant que commerçant. Il est à la recherche d’un emploi depuis 3 années. En quelques minutes, Milena et Elsa, service civique pour « La Cravate », le font sa connaissance, avant de le confier entre les mains expertes d’Émilie, conseillère en image. Son objectif, trouver la tenue idéale qu’Éric portera lors d’un entretien d’embauche. « Il faut qu’il se sente bien dans sa tenue et qu’elle soit adaptée à l’emploi qu’il recherche », affirme-t-elle. Après quelques essayages, Éric a trouvé chaussure à son pied : une chemise claire, un long manteau, de beaux souliers, et cerise sur le gâteau, un foulard vert qui apporte un côté élégant. « Je pose un autre regard sur moi, j’avais besoin qu’on m’oriente », nous glisse Éric. Cette tenue lui sera remise gratuitement. En effet, l’association répond au défi de l’économie circulaire en recueillant des vêtements auprès d’entreprises, de grandes enseignes de prêt-à-porter ou encore de particuliers qui souhaitent faire des dons. « Le vêtement doit être en bon état et adapté à une situation d’entretien », annonce Milena.

En confiance et dans une tenue adaptée, Éric pose pour Elsa qui réalise un petit shooting photos. Clichés qu’il pourra réutiliser afin d’alimenter son CV. Suite à cela, Philippe, bénévole à l’expérience enrichie par la gestion d’effectif important, l’accueille pour un entretien blanc. Le spécialiste en ressources humaines apporte son expertise sur la manière d’aborder un tel exercice. À la sortie de cette simulation, Milena et Elsa accompagnent Éric, pour un petit questionnaire autour d’un café, Philippe lui propose par ailleurs de profiter d’autres actions mises en place par l’association, afin de se perfectionner à ce type de rendez-vous. La Cravate prendra évidemment de ses nouvelles dans 3 mois. « 70% des personnes accompagnées retrouvent un emploi dans les mois suivant notre intervention », conclut Milena. Éric, comme beaucoup d’autres, est ainsi paré pour beaux projets à venir.

 

 

Appel à bénévoles        

Vous souhaitez consacrer du temps libre à l’accompagnement de demandeurs d’emploi ?
La Cravate Solidaire recherche des bénévoles spécialisés en Ressources Humaines ou en conseil d’image.

 

Appel à dons de vêtements

La Cravate Solidaire est également à la recherche de vêtements neufs ou quasiment, pouvant être portés lors d’un entretien.

Vous souhaitez aider l’association ?
Contacts : mobile.hdf@lacravatesolidaire.org
06 58 19 51 82
www.lacravatesolidaire.org

Sourd ou malentendant ?