L’Agglo Lens-Liévin va accueillir la direction générale des Finances publiques

Conscient d’engager l’État vers davantage de proximité envers les citoyens en zone péri-urbaine ou rurale, le ministère de l’Économie et des finances a amorcé un mouvement de rapprochement et de renforcement de l’action publique de proximité.

L’appel à projet de la DGFIP, lancé en octobre 2019 prévoyait de déplacer en région certains de leurs services de gestion localisés à Paris. Suite à sa candidature, la CALL a été sélectionnée pour accueillir des agents de Bercy. Sur 408 dossiers présentés à l’échelle nationale, 50 ont été retenus, 3 en région Hauts de France. La Communauté d’agglomération de Lens-Liévin (CALL), hébergera donc, à partir de 2021/22, les services décentralisés de la Direction générale des finances publiques (DGFIP).

C’est une véritable reconnaissance par l’État du travail accompli par l’Agglomération et ses communes ces dernières années. Après l’implantation du Louvre à Lens et de son pôle de conservation à Liévin, la mise en place de nos clusters (pôles d’excellence), l’engagement dans l’éco-transition, l’émergence de grands projets urbains à travers la ZAC Centralité, la perspective d’un nouvel hôpital 3.0 ; l’implantation des services décentralisés de la DGFIP envoie un signal fort et prouve la capacité de la CALL à se réinventer et à devenir une place tertiaire de premier plan.

Sourd ou malentendant ?