LES SENTINELLES DU QUOTIDIEN

LUTTE CONTRE L'ÉPIDÉMIE DE COVID-19

 SOYONS SOLIDAIRES 

Pendant cette période de lutte contre l’épidémie de Covid-19, soyons solidaires ensemble, à la maison, et respectons les mesures barrières. Cependant, certains, dont le rôle est vital pour maintenir à flot la vie du pays, poursuivent leurs activités.

Alors qu’une grande partie des agents de la communauté d’agglomération de Lens-Liévin (CALL) poursuit son travail à la maison, d’autres poursuivent leurs activités malgré les mesures de confinement. Au sein de la CALL, la fourrière, le crématorium ou encore le parc des cytises sont mobilisés. Au parc des cytises, les animaux sont nourris. «Nous avons constitué des équipes de 2 personnes qui se relaient dans la semaine pour assurer les soins animaliers», explique Franck, le directeur du parc. «Hormis la fermeture du parc afin d’éviter les rassemblements et le calme qui règne dans, et autour du parc, nous poursuivons nos activités. Le nandou, blessé à une patte, a pu recevoir ses soins par le vétérinaire et les ânes, cochons ou autres furets reçoivent leur ration quotidienne de foin, fruits et légumes.»

L’agglomération Lens-Liévin confinée

SPECIAL COVID-19 : La rédaction de Télé Gohelle est de retour sur le terrain avec un reportage sur l’agglomération confinée. A quoi ressemblent les villes de Lens, de Liévin ou encore de Méricourt ? Découverte de votre territoire comme vous ne l’avez sans doute jamais vu Agglomération de Lens-Liévin, Lens Liévin Tourisme, Mairie de LENS, Liévin, ma ville, Ville de Méricourt, @Jean Claude Jeanson, Nauticaa Lievin, Ablain-Saint-Nazaire, #restezchezvous, #confinement, #ruesdesertes, #solidarité, #commerces

Les personnels soignants

Ils sont en première ligne. De leur travail et de leur engagement au quotidien dépendent la vie de dizaines de milliers de nos concitoyens: le personnel soignant.

De l’aide à domicile, aux médecins, en passant par les infirmier(e)s, les aides soignant(e)s  les responsables d’EPHAD et tant d’autres. Eux, plus que la population confinée, vivent chaque jour avec le virus. Les initiatives se multiplient pour les aider, eux qui laissent entre parenthèse vie privée et vie familiale.

L’Agglo soutient elle aussi le personnel soignant. Son président, Sylvain Robert, a enclenché un don de 3 000 masques à l’hôpital de Lens, des masques made in Hauts-de-France conçus par l’atelier NORDCREA et QUINTESSENCE-ARTEGAS. Un geste humble pour être utile et aider celles et ceux qui luttent contre cette crise sanitaire.

«Ici des habitants de Loos-en-Gohelle affichent leur soutien aux personnels soignants »

COMMERCES DE PREMIERE NECESSITE, LIVREURS…

Eux permettent aux habitants du territoire de faire leurs courses en toute sécurité. De la supérette, aux hypermarchés, ils font en sorte que la population puisse se nourrir. Dans le magasin Intermarché de Bully-les-Mines, 34 des 36 salariés assurent la vente de produits de première nécessité. « Nous avons pris des précautions avec les personnes fragiles, affirme le directeur du magasin, Jérôme Fautrez. Notre équipe est soudée en cette période difficile. Ça se passe bien, nous faisons de notre mieux ». Des mesures de protections pour les salariés sont mises en place (gants, masques, Plexiglas…) mais aussi pour les clients : désinfections plusieurs fois par jour des caddies, distances de sécurité marquées au sol, pas de courses en groupe, horaires élargis. « Les gens ont pris conscience de la gravité de la situation et restent chez eux, mais ont des caddies plus conséquents, explique le directeur de l’Intermarché. Les employés et les clients prennent de bonnes habitudes ».

L’Intermarché Bullygeois a également mis en place des livraisons pour les personnes en difficulté, qui ne peuvent faire de courses. Enfin le magasin a pris la décision d’aménager des plages horaires spécifiques pour les soignants et personnes âgées.

Même si certaines livraisons n’arrivent pas à temps. Les produits sont là. Notamment grâce aux livreurs comme Main Forte. L’entreprise d’insertion par le transport, basée à Harnes, assure les livraisons de supermarché et de colis et courriers postaux, malgré une réduction du nombre d’employés sur le terrain.« Les conducteurs ne présentant pas de risques sont mobilisés et mettent place les mesures barrières lors des livraisons », assure la directrice du site, Elizabeth Dargent.

ILS COLLECTENT TOUJOURS VOS DECHETS MALGRE LES RISQUES

Les agents de collectes, les « ripeurs », assurent (et c’est le cas de le dire) les ramassages de conteneurs jaunes et rouges. Malgré les risques, le personnel du prestataire de collecte de la CALL est mobilisé sur le terrain. Comme le montrent ces photos qui nous ont été envoyées, la population soutient ces hommes et femmes qui agissent pour la préservation de notre cadre de vie. « De derrière votre fenêtre, distanciation oblige, n’hésitez pas à saluer les équipes de Nicollin Hauts-de-France, héros du quotidien », explique Didier Montreuil, directeur de Nicollin Avion, sur ses réseaux sociaux. « Notre responsabilité : la collecte des déchets, la propreté de vos communes, la vôtre : le confinement ». Eux aussi ont reçu le soutien de la communauté d’agglomération de Lens-Liévin via un don de masques lavables.

 

Comme pour beaucoup d’entreprises en activité et mobilisées, une partie des employés de l’entreprise est malheureusement touchée par la crise en cours. Avec des conséquences sur la collecte des déchets verts notamment qui a été suspendue pour le moment.

 

 

 

EUX, ASSURENT VOTRE SÉCURITÉ

Gendarmes, pompiers, policiers, garantissent la sécurité des habitants et des biens. Outre les contrôles routiers et des attestations de sortie, ces hommes et ces femmes maintiennent en cette période particulière le respect des consignes de confinement pour la sécurité de tous et la sécurisation des produits accessoires de santé.

Alors ne surchargeons pas le travail et la mobilisation de ces équipes !

Restons chez nous !

Les journalistes

Ils sont là, sur le terrain, et continuent de vous informer. Les équipes de la Voix du Nord, de radio Horizon ou encore de France 3 Région, poursuivent leurs activités. Chaque jour est un risque pour eux de contracter la maladie. Au plus proche du virus parfois, les journalistes continuent malgré les risques d’informer la population.

ENSEMBLE FAISONS BLOC CONTRE LE CORONAVIRUS

À vous qui soignez les malades, qui prenez soin de nos enfants, de nos ainés, vous qui nous gardez en sécurité, qui nous protégez, vous qui assurez les collectes et la valorisation de nos déchets, vous caissiers, boulangers, bouchers, primeurs, soigneurs animaliers, vous qui assurez l’approvisionnement en eau, en gaz, en électricité, à vous qui travaillez chaque jour et à vous qui restez chez vous.
MERCI !

#SoyonsSolidaires

SUIVEZ-NOUS

L’AGGLOMÉRATION, LA RÉGION ET L’ÉTAT SE MOBILISENT

Sourd ou malentendant ?