Au parc des Cytises, des soins renforcés contre le grand froid

-5°, -10° et jusqu’à -15° ressenti, il fait froid sur l’Agglo Lens-Liévin. Au Parc des Cytises, les soins animaliers se poursuivent malgré le froid. 

Les quelques 85 espèces du parc zoologique de la CALL n’échappent pas à cette extrême fraîcheur qui souffle sur le territoire. Mais elles peuvent compter sur les 7 soigneurs du parc, toujours aux petits soins avec leurs amis les bêtes. « L’eau des animaux gelant, nous nous chargeons plusieurs fois par jour de les alimenter en eau : tôt le matin, dans la journée et le soir », explique Pauline, soigneuse animalière. Tous sont en bonne santé ! Nés en France ou en Belgique, les animaux du parc sont peu sensibles à cette fraîcheur et ont su s’y habituer. Paille pour tout le monde, lampes chauffantes dans les volières ou dans l’enclos des porcs-épics, les animaux ne souffrent pas du froid. « Les plus sensibles ont été mis au chaud dès le début de l’hiver, poursuit la soigneuse. C’est une situation qui n’est pas trop problématique. Nous rencontrons davantage de difficultés lors d’épisodes caniculaires, où l’air se fait rare. » Plus facile, en effet, de faire de la chaleur que de faire du frais… « Le plus compliqué c’est d’ouvrir les cadenas des enclos… », sourit Pauline.

 

Prévue pour le 20 février 2021, la réouverture du parc est reportée à une date ultérieure. En raison de la crise sanitaire, les autorités ont pris la décision de ne pas rouvrir les parcs animaliers comme celui des Cytises. Dans cette attente, les agents du parc poursuivent leur implication et préparent activement la réouverture. Une date vous sera communiquée prochainement sur la page Facebook du Parc des Cytises et son site internet.

 

Sourd ou malentendant ?