Naturopera produira des couches bio sur la Zone d’Activités de l’Alouette

Spécialisée depuis 2013 dans la distribution de couches bébés « made in France », la société Naturopéra s’installera, d’ici Avril 2022, sur le Parc d’Activités de l’Alouette à Bully-les-Mines.

 

Implantée en région parisienne, Naturopéra emploie actuellement une quarantaine de salariés. C’est avec l’aide de Nord France Invest (NFI), agence de promotion économique de la région Hauts-de-France, que l’entreprise a fait le choix de s’implanter sur le territoire de Lens-Liévin. Par cette installation, la société se donnera pour mission de créer des produits de grande qualité, à un prix abordable et respectueux de l’environnement. Naturopéra s’est, depuis sa création, diversifiée dans plusieurs domaines. Elle s’est rapidement imposée comme leader sur le marché de la couche distribuée en magasins bio (95 % de parts de marché). Naturopera regroupe aujourd’hui 7 marques engagées, bio et naturelles et plus de 120 références dans le secteur du bébé, de l’hygiène féminine et de l’entretien de la maison.

Jusqu’à présent Naturopéra sous-traitait la fabrication des couches auprès des 2 derniers sites de production français. À Bully-les-Mines, la société se dotera de son propre outil de production. Dans le cadre du dispositif d’Aide à l’Implantation, la CALL accorde à l’entreprise, conjointement avec la Région Hauts-de-France, une avance remboursable de 300 000€, complétée celle de la Région Hauts-de-France à hauteur de 500 000€.

« Le territoire de la CALL crée de l’emploi. Et qui plus est dans des filières d’excellence et innovantes reconnues au niveau national : numérique, tourisme, éco-activités, sport, santé, bien-être et logistique. Et c’est donc à travers cet écosystème, riche de son envie d’expérimenter, de tester et d’aller de l’avant que l’agglomération veut articuler, soutenir et donner à voir.

Avec l’implantation de l’entreprise spécialisée dans les couches écologiques, Naturopéra, nous voyons là une action concrète du projet de territoire et qui renforce notre position de chef d’orchestre du développement économique du territoire. Mais c’est aussi une bonne nouvelle sur le front de l’emploi avec les nombreux postes qui seront à pourvoir prochainement. Je le répète mais nous avons fait de la bataille pour l’emploi une de nos priorités et c’est avec  satisfaction que notre territoire observe aujourd’hui une série de bonnes nouvelles sans précédent sur le front de la reprise économique, encore plus à l’aune d’une crise économique majeure.

C’est donc avec une certaine fierté de voir arriver Naturopéra. Cette annonce démontre bien que notre territoire a beaucoup d’atouts et le monde appartient toujours aux bâtisseurs. Nous avons fixé le cap, les objectifs à atteindre, et les chemins à emprunter pour y parvenir. Sénèque disait il y a 2000 ans qu’il n’y a pas de vent favorable pour qui ne sait pas où il va. Je dirais à fortiori qu’il y a toujours un vent favorable pour qui sait où il doit aller.

Telle est la philosophie que nous avons à l’agglomération. »

Sylvain Robert, Président de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin.

41 créations d’emploi d’ici 2022.

L’entreprise prévoit l’ouverture d’une première ligne de production en 2022 (41 emplois), sur le parc d’activités de l’Alouette à Bully-les-Mines, dans un des bâtiments du programme développé par Virtuo, VPark2. Une usine que les dirigeants veulent écologique dans une vision « industrie du futur » (tri des déchets, gestion des impacts environnementaux et développement durable). L’ouverture d’une seconde ligne en 2024 multipliera à minima l’effectif par deux (80 à 100 personnes).

Kilian O’Neill et Geoffroy Blondel de Joigny fondateurs de Naturopéra.

Sourd ou malentendant ?