Bertrand Mazure – « Même un souffleur de verre doit maîtriser les outils numériques »

Dans le cadre de la 5ème édition de Numérique en Commun[s], organisée au Stade Bollaert-Delelis, les 28 et 29 septembre, rencontre avec Bertrand Mazure, directeur de la Faculté des Sciences Jean Perrin à Lens.

La formation au cœur des enjeux d’aujourd’hui et de la gestion des risques à venir.

 

Du décrocheur scolaire à l’ingénieur en passant par le doctorant, l’agglomération de Lens-Liévin présente aux apprenants une gamme assez large de centres de formation, écoles et facultés dans le secteur du numérique. Pouvez vous en dresser un panorama ?

Les études à la Faculté des sciences Jean Perrin (Université d’Artois) permettent de former de futurs ingénieurs d’étude qui développeront les futurs logiciels, avec deux spécialités bien distinctes : internet et jeux vidéos. La Faculté prépare également des experts en intelligence artificielle et en data science, capables de maîtriser toute l’expertise de la donnée et les nouvelles techniques IA. La faculté Jean-Perrin forme des futurs docteurs spécialisés en IA fondamentale et appliquée, dans des secteurs aussi larges que la gestion énergétique (notamment avec l’entreprise Decima, siégeant à Saint-Laurent-Blangy près d’Arras et dont l’une des spécialités est l’hébergement de données informatiques et l’installation de systèmes de gestion intelligents type smart-grids).

Nous travaillons aussi des sujets touchant à la gestion aéroportuaire ou hospitalière. Une thèse, financée par la Communauté d’agglomération Lens Liévin, est par exemple en cours sur la lecture automatique d’actes médicaux de l’hôpital de Lens. L’IG2I (Ecole d’ingénieurs pour les systèmes intelligents et interconnectés) est plus orientée sur l’informatique industrielle, la gestion des automates et autres robots de l’industrie de production. Avec sa spécialité MMI (Métiers multimédias et de l’internet) pour le web et le multimédia, l’IUT de Lens intègre des programmeurs « front » qui pourront par exemple concevoir et tester des applications, gérer des médias sociaux, devenir des chargés de communication…

Avec les crises successives liées aux pandémies et aux conflits hybrides entre Etats, la protection des données des usagers est une réelle préoccupation. Cette dimension est-elle prise en compte sur notre territoire et est-elle enseignée dans nos écoles ?

Nous sommes évidemment très mobilisés pour que tous nos étudiants soient sensibilisés à la protection des données privées. Systématiquement, une conférence est donnée par Beffroi Consulting, une société lensoise spécialisée sur la question. Une deuxième intervention est également dispensée, cette fois-ci par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), pour prévenir les risques de fuite de données, notamment industrielles, en entreprise. Les futurs cadres du numérique maîtrisent ainsi les risques induits par les imprudences des utilisateurs, notamment en matière de vol de données et plus globalement par les cyber-attaques. Tout au long de l’année, nos étudiants assistent également à des cours de sécurité informatique, notamment en master, avec deux matières, l’une orientée sur la sécurité hardware (machines) et l’autre sur la sécurité logicielle.

Retrouvez l’interview complète dans notre revue « le numérique en commun »

Les formations proposées par l’Université d’Artois

Faculté des sciences Jean Perrin de Lens 
Sciences et Technologies aux diplômes de Licence, Master et Doctorat
sciences.univ-artois.fr

IG2I Lens
Ecole d’ingénieurs pour les systèmes intelligents et interconnectés . Intégrée à Centrale Lille.
ig2i.centralelille.fr

Institut Universitaire et Technologique de Lens
Délivre des diplômes jusqu’à Bac+ 3 en informatique et aux métiers multimédias et de l’internet.
iut-lens.univ-artois.fr

Lycée professionnel Auguste Béhal et lycée Saint-Paul à Lens
Les deux lycées proposent chacun une option NSI (Numérique et sciences informatiques) à niveau bac.

POP School Lens
Formations diplômantes aux métiers du numérique pour les jeunes, les demandeurs d’emploi et les personnes en reconversion.
popschool.fr

 

Sourd ou malentendant ?