JE VEUX GARDER MON TGV – l’Agglo se mobilise

La SNCF prévoit la suppression de nombreuses dessertes ferroviaires de nos villes. Alors que l’avenir de notre agglomération se conjugue avec attractivité et redynamisation, c’est un nouveau coup dur pour nos communes et nos entreprises. Salariés, entrepreneurs, étudiants, visiteurs, subiraient un préjudice insurmontable.

N’ACCEPTONS PAS CET ABANDON ! MOBILISONS-NOUS !

SIGNONS LA PÉTITION “JE VEUX GARDER MON TGV”

Rendez-vous sur https://www.change.org/p/sylvain-robert-je-veux-garder-mon-tgv !

 

Sylvain Robert mobilise tout le territoire !

Ce vendredi 15 février, c’est devant la gare de Lens que Sylvain Robert a réuni, autour de la pétition « Je veux garder mon TGV », les élus de l’Agglomération Lens-Liévin, ceux des territoires voisins (Hénin-Carvin et Béthune-Bruay Artois Lys-Romane notamment), les entrepreneurs, les habitants ont marqué le coup en se réunissant dans le hall de la gare de Lens.

Sylvain Robert a signé la pétition au côté de Christophe Pilch, président de la CAHC.

« Notre territoire est identifié comme un territoire en développement, avec les investisseurs qui répondent présents, avec les atouts touristiques que l’on possède : le Louvre-Lens, le Stade-Bollaert Delelis, les sites de mémoires ou encore dans un futur proche les réserves du Louvre-Lens. Ce dynamisme est possible grâce notamment à ces dessertes TGV. Donc demain, si ces dessertes sont supprimées ou modifiées, c’est éviden t que cela sera un coup d’arrêt sur l’ensemble des investissements fait depuis plusieurs années par l’ensemble des collectivités, affirme Sylvain Robert, président de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin et Maire de Lens. Il faut montrer que cela un impact sur nos communes et nos projets. Aujourd’hui, nous avons mobilisé les élus, les citoyens mais en même temps le monde économique, les acteurs touristiques pour dire que nous avons besoin de cette desserte TGV. Pas pour dire d’avoir une desserte pour en avoir une. C’est un enjeu de territoire important ! On est sur une défense de territoire ici, peu importe son identité politique, les élus des communes du territoire et des territoires voisins, comme le souligne notamment la présence d’Alain Wacheux (président de la Communauté d’Agglomération Béthune-Bruay Artois Lys-Romane) et de Christophe Pilch (président de la Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin), sont ensembles».

Sourd ou malentendant ?