La CALL sensibilise les jeunes aux bons gestes de tri

La Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin a lancé en 2016 un programme de modernisation et d’amélioration de la gestion des déchets sur le territoire. Avec pour objectif d’atteindre un taux de recyclage de 65% d’ici 2025. Afin de remplir cet objectif, elles sont trois conseillères du tri sur le territoire à sensibiliser les jeunes dans les écoles, collèges et lycées de l’Agglo Lens-Liévin.

10 janvier 2019, collège Pierre Brossolette de Noyelles-sous-Lens, je rejoins Perrine et Aude, toutes deux conseillères du tri pour la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin. Les deux jeunes femmes préparent l’arrivée d’une classe de 6ème dans une salle de l’établissement. J’y observe déjà l’installation d’ateliers pédagogiques et ludiques pour les jeunes collégiens. « Nous avons 7 tables sur lesquelles les ateliers permettent aux jeunes de mieux comprendre le cycle de collecte et de recyclage, ce que l’on peut faire avec le plastique recyclé par exemple, comment bien trier ses déchets ou encore comment bien faire ses courses afin de diminuer ses déchets », m’annonce Aude. Une petite note sera attribuée à chaque groupe, celle-ci n’étant pas comptabilisée dans leur bulletin scolaire.

Arrive une classe de sixième, divisée en deux. Un groupe ira au CDI, vidéo et exposition au programme. L’autre reste avec nos deux conseillères. Après s’être installé face à Perrine, le calme plat. Explications des pictogrammes, des dates de décompositions dans la nature, explications du recyclage du verre et du plastique, différence entre chaque conteneur, Perrine captive l’attention des 6èmes, dont les doigts se lèvent à chaque question. Après 25 minutes d’échanges, 3 groupes sont composés et dispatchés sur les ateliers. L’atelier « cycles des déchets » attisent l’attention des élèves. Comment de simples cannettes de soda peuvent-elles devenir une voiture ? Comment, avec des bouteilles plastique, faire des écharpes ?

 

Perrine mène les débats autour de l’atelier « Comment mieux acheter pour moins jeter? »

Après une demi-heure passée autour des ateliers, la cloche sonne la fin du cours. Les notes sont annoncées, elles sont toujours bonnes. Et quand Zoé annonce « Je ne savais pas tout ce qu’on pouvait faire avec du verre, et qu’il mettait 6000 ans à se dégrader et le chewing-gum, 5ans, c’est choquant. Je ne jetterai plus de déchets n’importe comment », le message est passé et la mission réussie pour nos deux conseillères, qui voient arriver un autre groupe.

Dans les écoles, collèges et lycées. mais pas que…

L’objectif de ces sensibilisations dans les établissements scolaires est clair : Faire des jeunes, de bons trieurs. Ils sont souvent le premier relai aux parents de ce qu’ils apprennent à l’école. Mais les parents aussi peuvent être sensibilisés. « Les conseillères du tri de la CALL sont aussi présentes lors de grands événements liés à la nature sur le territoire : « Parents et enfants peuvent nous rencontrer sur des événements comme Lens Nature, le village des sciences et prochainement sur le salon Artena de Wingles en Mars », explique Aude.

En interview, Aude, conseillère du tri pour la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin.

 

Sourd ou malentendant ?