COVID-19 – Lettre ouverte au Président de la République

Dans une lettre ouverte adressée hier au Président de la République et co-signée par les 36 maires de son agglomération, le Président de l’Agglo Lens-Liévin et maire de Lens rappelle à l’Etat l’incroyable mobilisation des communes et du tissu local pour palier au manquement de l’Etat.

Confronté à de nombreux obstacles tant sanitaires, financiers que stratégiques, Sylvain Robert réclame davantage de coordination et de moyens pour affronter cette deuxième bataille qui se profile dans quelques semaines : la mise en place et la réussite du déconfinement.

…/… “Nous sommes entrés depuis des semaines, sidérés, dans une dimension inédite de l’histoire de nos sociétés où se mêlent à chaque instant, de l’intime au planétaire, des bouleversements majeurs, des émotions intenses et des mises en abîmes vertigineuses. Chacun tâtonne, cherche à régler son quotidien tout en s’interrogeant sur le lendemain.

Comment sortirons-nous de cette crise sanitaire, économique, systémique? Et surtout comment installerons-nous un nouveau monde ?

Nous, les Maires, sans transition, nous sommes passés de la séquence « municipales » à la réflexion de crise. Priorité à la solidarité et soutien aux réseaux d’entraides, grâce aux soignants, à nos agents pour adapter les mesures d’urgence et atténuer les inégalités face à l’épidémie, au confinement, au travail, nous prenons part aux nombreuses initiatives, politiques et citoyennes partout où se manifeste la volonté d’agir collectivement.
La situation du confinement bouscule les usages. Nous participons aux manifestations en ligne, contribuons aux réflexions collectives, soutenons les appels citoyens, posons nos petits cailloux pour la suite. Nous les Maires, en prise directe avec les besoins et attentes de la population, continuons d’assurer la continuité des services publics essentiels et le maintien de la cohésion sociale dans tout le pays. Cependant les efforts que nous avons produis, depuis le début de la crise sanitaire, impliquent que nous disposons des moyens juridiques et financiers pour faire face à nos responsabilités.

A l’heure où le Président de la République a annoncé des nouvelles indications sur la gestion de la crise et la perspective du déconfinement au 11 mai prochain, force est de constater qu’un certain nombre d’interrogations subsistent ! Les premières d’entre elles concernent nos écoles.

Quand aurons-nous connaissance des modalités de mise en oeuvre suffisamment détaillé pour garantir la sécurité de tous les élèves et personnels ?Partout, les élus et la communauté éducative doivent être étroitement associés afin de faire valoir des propositions d’aménagement du temps des élèves sans être mis sous la pression d’un calendrier contraint.

Quid également des masques de protection ? Les volumes sont-ils suffisants et disponibles ?

Aurons-nous une clarification sur la répartition des rôles entre l’Etat et les collectivités locales, en matière de commande, approvisionnement, stockage, circuits de distribution de masques ? Au passage, nous saluons l’initiative prise par la Région des Hauts-de-France d’équiper l’ensemble de sa population.

N’est-ce pas la démonstration regrettable que l’Etat peine à assumer son rôle de stratège et de coordination? Quelles seront les mesures prises pour répondre à la crise économique que l’on sait sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale ? Les dispositifs mis en place, autour notamment du recours au chômage partiel et du fond de solidarité́, sont certes précieux, mais ils laissent encore trop de nos concitoyens sur le bord de la route.

Dans son courrier adressé aux maires en novembre 2018, le chef de l’Etat se disait persuadé que « la France ne connaîtra un renouveau durable que si ses forces vives, et en particulier ses maires, travaillent de concert, regardent ensemble dans la même direction ». Il est donc impérieux de faire toute la transparence sur les conditions du déconfinement, sur les critères retenus pour le déclencher, comme sur les modalités de sa mise en oeuvre.

C’est pourquoi, nous demandons instamment au Gouvernement un plan de déconfinement précis et que les mesures qui en découlent soient menées étroitement en lien avec les Maires et leurs équipes. » …/…

Sourd ou malentendant ?