Mobilité, aménagement : La Galance se réinvente

Cette année, la zone d’activités de la Galance entame sa mue, avec la mise en place d’un Plan de Mobilité de Zone et d’Aménagement. Une démarche pilotée par la CALL et qui contribue à la fois à l’attractivité et à la qualité de vie sur le territoire.

 

Située à cheval entre Noyelles-sous-Lens et Sallaumines, La zone d’activités de Galance accueille aujourd’hui une quarantaine de structures. Elément essentiel de l’attractivité et du développement économique, cet espace est également le lieu de travail quotidien d’un grand nombre de salariés et est régulièrement emprunté par de nombreux usagers, qu’ils soient clients ou riverains. Début 2021, la Communauté d’Agglomération de Lens Liévin a lancé un Plan de Mobilité de Zone et d’Aménagement pour rendre La Galance à la fois plus agréable à vivre et plus attractive. Les objectifs sont, notamment, de requalifier la zone d’activité et de repenser les espaces pour imaginer une utilisation du foncier plus dense, donc plus responsable.

Ce PMZA va traiter de nombreux sujets : l’accessibilité de la zone, l’amélioration des trajets domicile-travail, la démultiplication des choix pour se déplacer, par exemple à vélo ou à pied. L’aménagement des espaces publics fait également partie du projet, pour qu’ils soient plus accueillants, que les paysages soient mis en valeur. Enfin, un travail pour relier plus naturellement La Galance à Noyelles-sous-Lens et Sallaumines sera également mené. Alain Dubreucq, conseiller délégué en charge des mobilités à la CALL, explique : « Ce PMZA est le troisième que nous initions, après celui de l’Alouette et de la Motte au Bois. Ces plans sont essentiels car ils mettent en corrélation la possibilité d’avoir un emploi et de s’y rendre de manière adaptée. C’est très important que l’on propose aux salariés et ouvriers des outils pour rejoindre le plus facilement possible leur lieu de travail. Et offrir des alternatives, c’est aussi réduire le flot de voitures sur nos routes ! Tout cela nécessite bien sûr une infrastructure adaptée aux nouveaux modes de transport, d’où l’importance du volet aménagement. »

 

Mobiliser les entreprises et tous les salariés

Accompagnée par un groupement composé d’urbanistes, de paysagistes, de spécialistes du développement économique, la CALL a d’ores et déjà entamé le travail mais elle tient à échanger avec les usagers des lieux : celles et ceux qui les pratiquent régulièrement et peuvent raconter leur quotidien sur place, formuler leurs besoins. Pour les impliquer, la CALL a donc diffusé à l’ensemble des salariés de la zone un questionnaire. Elle a également organisé, le lundi 17 mai dernier, un moment convivial réunissant les représentants des entreprises de La Galance. Ils ont pu découvrir les tenants et aboutissants de ce PMZA, mais aussi partager leur propre expérience : certaines problématiques de circulation, leur souhait de disposer de lieux de restauration, ou encore l’envie de voir les espaces verts valorisés et partagés. Les maires de Noyelles-sous-Lens et de Sallaumines, qui ouvraient la réunion, ont souligné l’intérêt d’un tel projet.

Alain Roger, maire de Noyelles-sous-Lens rappelait que « cette zone d’activité est un pilier important du développement, elle accueille de nombreux acteurs économiques et notre souhait est qu’elle devienne une partie intégrante de la ville, un véritable parc urbain. » Christian Pedowski, maire de Sallaumines, soulignait également que ce PMZA est « une opportunité de revoir les modes de déplacement, de reconsidérer et d’inventer des axes de circulation agréables et sécurisés. » Une opportunité d’autant plus grande que les villes de Sallaumines et Noyelles-sous-Lens ont des projets d’envergure pour l’environnement proche : l’éco-quartier pour Noyelles-sous-Lens et la réhabilitation des cités ERBM pour Sallaumines.

 

Présentation du PMZA et moment d’échanges avec les représentants des entreprises de La Galance.

 

PMZA La Galance : quelques repères

Aujourd’hui lancement de la démarche

21 juin : événement festif autour de la mobilité, ouvert à tous

Entre juin et septembre : organisation d’échanges avec les salariés des entreprises, formalisation du PMZA.

A l’automne : présentation du Plan de Mobilité et de Zone et d’Aménagement aux salariés de la zone et aux habitants de Noyelles-sous-Lens et Sallaumines.

 

 

Sourd ou malentendant ?