Des abeilles butinent autour de la déchèterie de Pont-à-Vendin

La déchèterie de Pont-à-Vendin, ouverte en 2017, poursuit son action comme ilôts de biodiversité. Il y a les moutons, les chevaux, les prairies fleuries, les hôtels à insectes, les espaces d’eau, et désormais, des abeilles résident à proximité de l’établissement.

Lors de votre prochaine visite en déchèterie de Pont-à-Vendin, vous pourrez apercevoir, avant votre départ, 3 ruches bien installées sur une prairie fleurie. La déchèterie de Pont-à-Vendin est devenu un véritable ilôt de biodiversité, « le cadre est idéal, nous rappelle Jean, le « papa » de ces trois colonies. Il y a un point d’eau, des fleurs, tout est réuni pour que les abeilles s’y sentent bien et produisent leur miel« . La CALL et l’entreprise Nicollin, en charge de la gestion du site, se sont associées avec l’entreprise Bee City, créateur de biodiversité en entreprise par l’installation de ruches et d’espaces paysagers adaptés.

Approchez vous… 

Jean nous emmène au plus près des colonies. « Il faut tout de même faire attention, les matinées sont fraîches en ce mois d’octobre, et les abeilles n’aiment pas trop être dérangées dans ces moments là. Mais, généralement une abeille n’attaque que lorsqu’elle se sent réellement menacée », rassure-t-il. Jean indique quelques trajectoires qu’empruntent les membres de ces colonies, de façon à ne pas s’y opposer. Puis la ruche s’ouvre. « Voici une colonie. Ici, on peut apercevoir la reine, marquée d’un point jaune« . Ne les dérangeons pas plus que ça… Jean effectuera ensuite quelques contrôles, afin qu’elles puissent passer l’Hiver au chaud, grâce à leurs réserves de pollen et de miel, effectuées cet été. Miel qui pourra d’ailleurs être récolté l’été prochain dans les « greniers » des ruches.

 

Sourd ou malentendant ?