Autour du Stade Bollaert-Delelis, une mutation exceptionnelle

Au cœur de la ZAC Centralité, le Stade Bollaert-Delelis, temple des Sang & Or. Autour, une zone de plus de 2 hectares en cours d’aménagement. Pourquoi ces travaux d’envergure ? Explications.

C’est quoi la ZAC Centralité ?

Une ZAC (ou Zone d’Aménagement Concerté) est une opération d’aménagement qui résulte d’une initiative publique quand par exemple une collectivité décide d’intervenir pour réaliser ou faire réaliser l’aménagement et l’équipement de terrains. Dans le cas de la ZAC Centralité, la ville de Lens et la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin portent un projet d’aménagement dans le centre-ville de Lens, du quartier des gares jusqu’à la cité 9 dit Parmentier (64ha), comprenant des bureaux, de l’hôtellerie, des logements, des commerces et des services. Les projets de la ZAC Centralité totalisent 130 000 m2 de surface de plancher pour un investissement global de 44 millions d’euros (H.T.), dont 33 millions sont apportés par la CALL. Le tout vise à offrir aux usagers des espaces de vie remodelés, en phase avec leurs aspirations et intégrés dans une logique de développement durable. Sont déjà sortis de terre : l’hôtel du Louvre-Lens (transformation de corons), le pôle numérique Louvre-Lens Vallée (ancienne école Paul Bert), ainsi que les immeubles rue Jean Létienne, dont le bâtiment Sirius livré en 2019, et acquis par la CALL, dans le quartier des gares, sans oublier les espaces publics autour de la rue de la gare ou de la rue Paul Bert.

Le centre aquatique pierre angulaire du projet

Une halle olympique (bassin de 50 mètres), des bassins ludiques et d’entraînements, une bâtisse de 9000 m² à haute performance énergétique, des façades vitrées, bref, cet équipement ultra-moderne sera l’un des joyaux de ce secteur Bollaert-Delelis. Le plus grand centre aquatique au nord de Paris permettra de lutter contre l’éloignement des habitants à ces équipements publics, mais également de contribuer au rayonnement du territoire, à l’approche des JO de Paris 2024, pour lesquels le territoire a été labellisé Terres de Jeux 2024. Son ouverture est prévue pour l’été 2023. 


Le président de la CALL et maire de Lens, Sylvain Robert en visite du futur centre aquatique, actuellement en travaux. 

 

Le McDonald’s déplacé

Voisin du stade depuis 20 ans, l’enseigne internationale de fast-food, confirme son engagement au cœur de la commune. Un bâtiment dernier cri, construit en 4 mois, inauguré le 9 mai 2022 en présence du président de la CALL et maire de Lens, Sylvain Robert (à G. sur la photo) et d’Amaury Descamps, gérant du McDo lensois. 50 employés confectionneront les fameux Big Mac et autres Mac Fleury. Capacité d’accueil intérieur de 250 places.

 

Des espaces publics, des logements, des commerces…

>> Le square Chochoy (en photo ci-dessous) sera totalement réaménagé. Il facilitera l’accès depuis le centre-ville vers la piscine et le stade Bollaert-Delelis. Sa mise en service est prévue pour l’été 2023 parallèlement à celle du centre aquatique.
>> L’ilot A1 (sur la carte + en photo ci-dessous) accueillera une brasserie, un hôtel, ainsi qu’un restaurant gastronomique située au sommet du bâtiment.
>> Les ilots B1, B2, A2 (sur la carte ci-dessous) regrouperont 154 logements – dont l’arrivée des habitants est prévue pour début 2024 – , un cabinet médical de 35 professionnels, des commerces situés en rez-de-chaussée. D’ici l’Été 2025, tout le secteur Bollaert-Delelis sera opérationnel.
>> De nombreux parkings seront édifiés : au pied de la piscine et du stade ainsi que des parkings-silo (à étages).
>> Des espaces publics de qualités et arborés : au total, ce sont pas moins de 1200 arbres et 900 arbustes qui seront plantés (contre 84 arbres abattus). L’ensemble des espaces publics sont conçus par l’équipe de Michel Desvigne, paysagiste reconnu dans le monde entier.

L’ensemble est porté par Fiducim (rebaptisé City immobilier) et Nhood.


 

 

 

Sourd ou malentendant ?