Pyramides Noires – Le trail des défis de l’extrême !

Organisé par la Mission Bassin Minier Nord-Pas-de-Calais, le Trail des Pyramides Noires attirent chaque année de nombreux traileurs prêts à se dépasser et à avaler les 110km de courses proposées !

Au travers de cette « balade » de 110km avec près de 2000m de dénivelé positif pour l’ultra-trail, les coureurs partiront, tête-bêche, à minuit à Gosnay, le samedi 25 mai, pour une aventure hors-norme à la découverte des richesses du territoire du Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais. Cette formule de 110km, permettant d’obtenir des points de qualification à l’ultra-trail du Mont-Blanc (pour ceux qui ne s’arrêteront pas…), est réservée aux plus fous. Ceux capables de tenir plus de 24 heures dans la nature, grimperont 22 terrils dont celui de Loos-en-Gohelle (après 66km de course…), avant de rallier la ligne d’arrivée à Oignies, sur le site du 9-9bis. Mais avant, les participants de l’ultra-trail, croiseront leurs camarades tout aussi courageux mais qui ne parcourront « que » 55km (11 terrils, 500m de dénivelé positif), 35km (8 terrils, 400m de dénivelé positif) ou encore 22km (4 terrils,  350m de dénivelé positif). Au total, plus de 1200 passionnés du dépassement de soi sillonneront les rues et chemins de notre territoire.

Les différents parcours et lieux traversés sur traildespyramidesnoires-bassinminier.com

Jérôme Hadiuk n’en avait pas assez de 110km, il doublera la distance !

4ème lors de l’édition précédente, il se lance un impressionnant défi sportif !

Après avoir été triathlète, Jérôme Hadiuk, se découvre une passion débordante pour le trail de nature en 2013. Ce technicien de laboratoire participera cette année à son 5ème Trail des Pyramides Noires (TPN). Enfin, il participera à ses 5èmes et 6èmes TPN. En effet, à 35 ans, Jérôme relèvera un défi fou : prendre le départ de deux trails de pyramides noires en moins de 24h ! Il s’élancera d’abord seul, la veille de la course officielle, le vendredi 24 mai à 9h00. Au départ du 9-9 bis de Oignies, il rejoindra Gosnay, là, où à 00h00, le départ officiel de la course sera donné ! En résumé, Jérôme n’avalera pas 110km, mais 220, ne grimpera pas 22 terrils mais 44 (soit 4000 m de dénivelé positif). DINGUE ! « J’ai fait 4ème l’an dernier, j’ai eu la chance de pouvoir traverser le musée du Louvre-Lens en courant, explique l’homme originaire de Montigny-en-Gohelle. Alors, avec les copains, on s’est dit : Il faut faire quelque chose d’encore plus fou. 180km ? Pas assez ! Je leur ai annoncé que j’allais doubler la mise et en faire 220. La Mission Bassin Minier m’a suivi et tout a été lancé. »

Avec Vivalley, le cluster sport et bien-être de l’Agglomération de Lens-Liévin.

Pour la réussite de ce défi hors du commun, Jérôme et la Mission Bassin Minier se sont entourés de professionnels du sport-bien-être. Les entreprises incubées par le cluster de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin : Vivalley. Pour rappel, le cluster est basé à Liévin, à l’Aréna Stade Couvert. Les entreprises incubées y développent leur stratégie basée sur le développement des technologies numériques et des nouveaux matériaux dans le sport et le bien-être. Pour la réussite du défi de Jérôme, des entreprises comme M Datas performance, Kinestesia, Be Human Performance, Cryo Perf, Tripp Sport se sont mobilisées bénévolement autour du coureur. « M Datas Performance est basée sur l’analyse des données, annonce son fondateur Mathieu Defontaine. Avec Kinestasia et Be Human Perfomance, nous avons cherché à améliorer sa foulée, à exploiter au maximum ses capacités physiques et à l’équilibrer, même si mentalement, pour réaliser cela, il ne l’est pas (rires) ». Après avoir battu le record des Hauts-de-France de l’heure sur piste, Mathieu Defontaine, déjà accompagné par les entreprises du cluster, passe le flambeau à Jérôme pour une nouvelle performance « made in Vivalley ».

Des technologies avancées comme celle de Kinestésia permettent à Jérôme de se préparer dans des conditions idéales.

Après son record des Hauts-de-France de l’heure sur piste, Mathieu Defontaine (à droite) passe symboliquement le témoin (son casque du record) à Jérôme pour son défi sportif.

 

 

 

Sourd ou malentendant ?