ZAC Centralité – LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DE L’AGGLO PREND UNE AUTRE DIMENSION

AVEC TÉRÉNEO, NODI ET FIDUCIM, LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DE LENS-LIÉVIN AGGLOMÉRATION PREND UNE AUTRE DIMENSION.

Le transfert de la ZAC centralité de la ville de Lens à la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin, constitue une étape décisive dans l’aménagement du territoire. L’appel à projets lancé en début d’année portait sur deux lots totalisant près de 30 000 m2 à construire en plein centre-ville. Préalablement une vingtaine de promoteurs régionaux et nationaux avaient répondu à l’invitation de Sylvain Robert, président de l’intercommunalité et maire de Lens, pour une présentation des ambitions du territoire. «Un très bon signe envoyé à notre projet» selon les décideurs locaux. Au total, une quinzaine d’offres ont été reçues par les services de la CALL pour n’en retenir en jury que 4 selon le règlement de consultation.

Le projet de renouvellement urbain imaginé par le paysagiste Michel Desvignes et l’agence de Christian de Portzamparc, a été conçu pour renforcer son attractivité et la centralité en lui conférant une nouvelle dimension de «cœur d’agglomération ». C’est depuis le Louvre-Lens et à deux semaines de la clôture du 47e atelier de projet urbain organisé cette année à Lens par Euralens et son directeur Gilles Huchette, fraîchement désigné Jeune Urbaniste de l’année 2018, que Sylvain Robert a annoncé les lauréats de l’appel à Projet Centralité. Pour l’ensemble des lots, il s’agit de signatures prestigieuses alliant créativité et innovation.

 

Les lauréats de l’appel à projet ont pu présenté à la presse une maquette du Lot 0 – Quartier d’affaire Lens Gare.

Pour les 6500 m2 du lot 0 situé dans le quartier des gares, la CALL a désigné comme promoteur Téréneo, filiale de Nexity, premier opérateur immobilier français et a confié le projet architectural au belge Xaveer De Geyter de l’agence XDGA, habitué des prix et des projets à l’échelon européen. Quant à l’aménagement du lot Frechet-Delelis, la construction a été confié au groupement Nodi-Fiducim. Nodi est promoteur, membre de l’AFM, l’association de la famille Mulliez. Fiducim est déjà un acteur reconnu sur la place lensoise, avec plus de 600 logements à son actif. Associé au groupement d’architectes Blanchet & Boyeldieu-Dehaene, Nodi -Fiducim aura la responsabilité d’aménager plus de 18 000 m2 dédiés essentiellement au loisir auquel sera adjoint le développement de 175 logements en accession libre ainsi que des commerces et des services répartis entre les voies Fréchet et Delelis, à proximité du stade Bollaert et de la faculté Jean Perrin. Le projet répond à un triple enjeu pour l’agglomération et ses habitants. Il s’agit à la fois d’un enjeu patrimonial, de confort et de qualité du cadre de vie et enfin d’attractivité et de création d’emplois.

 

 

 

Et le projet Centralité initié par l’agglomération ne s’arrête pas là.
Sylvain Robert (en photo) fait d’ores et déjà appel aux investisseurs et promoteurs pour de nouveaux programmes à mener d’ici la fin de l’année. Cette fois à Noyelles-sous-Lens et surtout à Liévin, autour de l’avenue Jean Jaurès, ville qui inaugurera en octobre 2019, le centre national de conservation des oeuvres du Louvre.

Sourd ou malentendant ?