Urbanisme et Centralité

Les projets d’aménagement urbain s’organisent autour de la ZAC Centralité.
Cela représente 130 000 m² de surface de plancher pour un investissement global de 44 millions d’euros (H.T.), dont 33 millions sont apportés par la CALL. 

C'est quoi la ZAC Centralité ?

La Communauté d’agglomération de Lens-Liévin, dans son projet de territoire, redessine son centre en l’aménageant pleinement. L’objectif vise à offrir aux usagers, une véritable centralité pour un rayonnement et un développement global sur l’agglomération et au-delà.

La Zone d’aménagement concerté (ZAC) est une procédure réglementaire d’aménagement permettant la réalisation de projets urbains complexes et reposant sur des études préalables. Une ZAC favorise la maîtrise de l’aménagement au travers d’un plan d’ensemble, le contrôle des finances et l’information au public.

44 millions d’euros sont dédiés à ce projet colossal dont l’échéance est portée à l’horizon 2027. Il est financé par la CALL à hauteur de 34,3 millions d’euros. Les autres fonds proviennent de la commercialisation de terrains et des participations des constructeurs (5,3 millions d’euros) et de subventions FEDER, CPER et PRADET (4,4 millions d’euros).

Sur 70 hectares, le projet englobe plusieurs chantiers :
logements résidentiels, séniors et étudiants, équipements publics, bureaux, hôtellerie, commerces, services et activités. 

Le tout est organisé par des espaces structurants et de grande qualité paysagère. La végétalisation des espaces urbains est au centre de l’aménagement du coeur de l’agglomération de Lens-Liévin . Les espaces publics, conçus par la star française du paysagisme Michel Desvigne, sont pensés pour offrir
une bouée d’air à quiconque y déambulera.

Des plantations sont aussi au chapitre d’un programme de végétalisation pour le moins ambitieux: 900 arbres aux abords du stade Bollaert-Delelis et du square Chochoy, 445 sur l’îlot Parmentier, 6000 pour le Louvre-Lens et 2600 sur le parc centralité.

Chronologies et opérations réalisées

L’histoire débute en 2012 avec l’ouverture du Louvre-Lens et des espaces publics conçus aux abords par les équipes Desvigne-Portzamparc.
Fin 2014, une concertation avec le public est lancée en lien avec celle sur le projet de Bus à haut niveau de service (B.H.N.S.) du Syndicat mixte des transports (S.M.T.).

La même année marque le démarrage des chantiers de restructuration du stade Bollaert-Delelis et du premier bâtiment du quartier des gares.

En 2015, le bilan de la concertation est restitué et occasionne la création de la ZAC.

C’est en 2016 que le premier bâtiment du quartier des gares est livré au même titre que l’ouverture du passage sous voie ferrée à proximité du stade Bollaert-Delelis (emprunté par le B.H.NS. depuis 2019). Depuis, les réalisations se poursuivent et de nouveaux espaces ont été inaugurés.

Quelques réalisations:
• L’hôtel du Louvre-Lens (2018)
• Le stade Bollart-Delelis (2016)
• Hôtel Apollo Ibis Style (2022)

Et des aménagements:
• Cordons boisés, parking Jean-Jaurès : centre de conservation du Louvre à Liévin
• Rue Paul-Bert à Lens
• Plaine Molière du parc centralité à Lens
• Rue de la Rochefoucauld à Lens
• Amorce du Square Chochoy à Lens
• Parking Dumortier à Lens

Voir les autres projets